Analyse sectorielle – Tendances du commerce électronique en Inde

Note : Ce rapport contient des données prévisionnelles basées sur les chiffres historiques.

Sommaire

L'Inde était le neuvième marché du commerce électronique en importance dans le monde (après la France et le Canada) avec une valeur de 41,1 milliards de dollars américains (G$ US) (part de marché de 1,6 %) en 2020. Le taux de croissance a augmenté de 32,9 % par rapport à 13,2 G$ US en 2016. L'émergence de la pandémie de COVID-19 en 2020 a accéléré la croissance du secteur du commerce électronique en Inde, les ventes du commerce électronique ayant augmenté de 28 % par rapport à 32,1 G$ US en 2019.

Le commerce électronique est un canal efficace qui permet aux exportateurs agroalimentaires canadiens d'entrer sur le marché indien ou d'y accroître leur présence. En 2021, en partenariat avec Amazon, le Service des délégués commerciaux a lancé un magasin canadien sur la plateforme indienne d'Amazon, qui est une page de renvoi et de commerce électronique présentant les produits agroalimentaires canadiens offerts sur le marché. Le site d'Amazon propose actuellement plus de dix marques canadiennes, et le magasin en ligne offrira un guichet unique pour les produits canadiens sur l'une des plus grandes plateformes de commerce électronique en Inde.

En 2020, les ventes au détail en ligne de la quatrième catégorie de produits de l'Inde en importance, les aliments et boissons, ont atteint 2,7 G$ US et ont connu le deuxième taux de croissance historique le plus élevé (58,4 %) de toutes les catégories de produits, par rapport à des ventes de 421,9 millions de dollars (M$) US en 2016.

En 2020, les aliments emballés ont enregistré 901,0 M$ US de ventes en ligne et ont connu un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 47,5 % par rapport à 190,6 M$ US en 2016. Les principaux articles d'épicerie achetés en ligne par les consommateurs indiens en 2020 font partie des sous-catégories d'aliments emballés suivantes : produits laitiers, riz, pâtes et nouilles, plats cuisinés, biscuits sucrés, barres tendres et collations aux fruits, et confiseries.

Walmart inc. et Amazon.com inc. étaient les plus grandes entreprises dans le domaine du commerce électronique en Inde avec une valeur au détail de 16,8 G$ US et 14,0 G$ US respectivement, représentant une part de marché combinée de 74,8 % en 2020.

 

Situation socioéconomique

Situation économique du pays

En 2020, le PIB de l'Inde a fortement chuté en raison de la pandémie de COVID-19. La pandémie a entraîné un confinement national strict et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement à grande échelle qui ont provoqué un effondrement de la consommation privée et des investissements. Le pays devrait connaître une forte reprise de l'activité économique en 2021 et retrouver sa place parmi les économies émergentes à la croissance la plus rapide à long terme grâce aux mesures de relance, aux réformes dans les secteurs de l'agriculture et de la main-d'œuvre, à la hausse des investissements étrangers et aux solides réserves de devises monétaires. Malgré les répercussions économiques de la pandémie, les dirigeants indiens ont bon espoir que le pays atteindra l'objectif de devenir une économie de 5,0 billions de dollars US d'ici 2025.

En valeur réelle annualisée, les exportations et les importations se sont effondrées en 2020. Les exportations et les importations indiennes devraient se rétablir progressivement à moyen terme. L'Inde s'est fixé l'objectif ambitieux de tripler ses exportations annuelles pour atteindre 1,0 billion de dollars US en 2025. Pour stimuler les exportations, le gouvernement s'est engagé à améliorer la logistique, à assouplir la réglementation commerciale et à réaliser d'importants investissements dans les infrastructures commerciales.

Données démographiques

La population de l'Inde s'élevait à 1,3 milliard de personnes en 2020 et devrait en compter 1,4 milliard en 2025. En 2020, la population était composée à 52,0 % d'hommes et à 48,0 % de femmes, et l'âge médian était 28,6 ans.

L'Inde comptait 293,2 millions de ménages d'une taille moyenne de 4,6 personnes en 2020. Le type de famille le plus courant était composé d'un couple et de deux enfants. Le chef de ménage était le plus souvent dans la quarantaine, propriétaire d'une entreprise avec des employés ou travailleur indépendant sans obligations hypothécaires. En 2020, le ménage moyen vivait dans un grand logement de 100 à 149 mètres carrés, généralement dans une région rurale. En 2020, 95,1 % des ménages avaient accès à l'électricité et environ la moitié des ménages avaient accès à l'eau courante à l'intérieur ou à l'extérieur du logement et à des installations sanitaires de base. Même si peu de ménages possédaient une voiture, 46,6 % des ménages possédaient au moins une moto. Malgré le taux de possession relativement élevé d'un téléviseur couleur et d'une cuisinière, seul un tiers des ménages environ possédait une baignoire ou une douche, un réfrigérateur, un système de télévision par satellite ou câblodistribution en 2020.

Revenu et dépenses des consommateurs

En 2020, le revenu disponible médian des ménages en Inde a augmenté de 3,4 % passant de 4 472,7 dollars US en 2016 à 5 115,8 dollars US en 2020. D'ici 2040, près de la moitié des Indiens de plus de 15 ans appartiendront à la classe sociale E qui est celle du plus bas revenu et qui représente l'une des parts les plus faibles en Asie. La pandémie de COVID-19 va fortement gonfler ce chiffre à court terme, étant donné qu'un système de santé déficient et une pandémie qui se propage rapidement dans le pays vont entraîner des fermetures d'usines et des mesures de confinement, et exercer une pression financière sur le budget du gouvernement.

La part des classes sociales C et D, les classes moyennes du pays, connaîtra la plus forte baisse parmi toutes les classes du pays de 2020 à 2040. L'affaiblissement de la classe moyenne aura des répercussions sur le marché de la consommation en Inde, puisque les catégories des biens essentiels devraient dominer de plus en plus en raison des budgets limités des consommateurs. Les préférences des consommateurs s'orienteront davantage vers l'alimentation, l'habillement et les biens semblables, tandis que les biens et services discrétionnaires auront un moindre potentiel de croissance.

Introduction

En 2020, le marché mondial du commerce électronique était évalué à 2,6 billions de dollars US, ce qui représentait une augmentation de 22,2 % du TCAC par rapport à 1,1 billion de dollars US en 2016. La Chine était le plus important marché du commerce électronique, évalué à 851,8 G$ US (part de marché de 33,2 %) en 2020, suivie par les États-Unis avec 705,7 G$ US (part de marché de 27,5 %) et le Royaume-Uni avec 117,6 G$ US (part de marché de 4,6 %).

L'Inde se classait au neuvième rang dans le monde (après le Canada et la France) avec 41,1 G$ US (part de marché de 1,6 %) en 2020, ce qui représente une augmentation du taux de croissance de 32,9 % par rapport à 13,2 G$ US en 2016. L'émergence de la pandémie de COVID-19 en 2020 a accéléré la croissance du secteur du commerce électronique en Inde, les ventes du commerce électronique ayant augmenté de 28 % par rapport à 32,1 G$ US en 2019.

Dix plus importants marchés de détail du commerce électronique dans le monde, données historiques et prévisions, en millions de dollars américains au taux de change fixe de 2020
Pays 2016 2020 TCAC* (%) 2016 - 2020 Part du marché (%) en 2020 2021 2025 TCAC* (%) 2021-2025
Monde 1 149 569,9 2 566 482,2 22,2 100,0 2 853 976,1 4 388 739,2 11,4
Chine 338 507,9 851 794,1 25,9 33,2 932 279,3 1 358 170,5 9,9
États-Unis 337 051,3 705 745,9 20,3 27,5 767 678,9 1 200 898,7 11,8
Royaume-Uni 66 330,0 117 554,0 15,4 4,6 128 995,4 175 765,1 8,0
Japon 75 055,7 114 756,1 11,2 4,5 123 249,8 151 092,4 5,2
Corée du Sud 43 550,2 104 669,5 24,5 4,1 117 214,5 158 814,9 7,9
Allemagne 51 894,1 84 251,5 12,9 3,3 96 990,3 129 851,3 7,6
Canada 18 179,5 56 660,8 32,9 2,2 60 675,0 83 228,9 8,2
France 29 308,8 47 257,0 12,7 1,9 53 353,1 72 115,9 7,8
Inde 13 159,7 41 070,7 32,9 1,6 53 802,7 128 919,6 24,4
Russie 11 163,7 34 055,4 32,2 1,3 39 272,0 74 287,9 17,3

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Écosystème du commerce électronique de l'Inde

Le marché du commerce électronique indien a maintenu une croissance relativement forte de 2018 à 2020 malgré l'émergence de la pandémie de COVID-19 et les perturbations qu'elle a causées en 2020. Selon Euromonitor, 2020 a été une année divisée en deux pour le canal du commerce électronique. Durant la première moitié de l'année, les confinements imposés par le gouvernement ont eu des répercussions négatives sur le commerce électronique et les détaillants en magasin parce qu'ils étaient tenus de ne vendre que des produits essentiels comme des aliments, des boissons et des médicaments. Durant la deuxième moitié de l'année, les restrictions imposées par le gouvernement ont été assouplies dans différentes régions en fonction des taux d'infection, ce qui a permis au canal du commerce électronique de compenser le déclin enregistré au cours de la première moitié de 2020 et de maintenir une croissance alors que les restrictions de l'accès aux magasins et la crainte des consommateurs de contracter le virus se poursuivaient.

Le commerce électronique devrait connaître une croissance légèrement supérieure en 2021, avec un taux de croissance de 24,4 % durant la période de prévision. Par rapport aux canaux de vente au détail en magasin qui devraient également connaître une augmentation des ventes en 2021, l'augmentation de la croissance prévue pour le marché indien du commerce électronique est importante étant donné qu'il devrait retenir les consommateurs qui apprécient la sécurité et la commodité, les prix bas et l'élargissement des gammes de produits pour les consommateurs en ligne. Les détaillants en magasin, comme les épiciers modernes, devraient se tourner vers les villes de deuxième et troisième rangs pour trouver des occasions de croissance, tandis que l'expansion des détaillants en ligne devrait viser les villes de rangs inférieurs en raison de l'augmentation des taux de pénétration d'Internet et des téléphones intelligents dans ces régions pour offrir un accès à des marques connues qui sont plus rares ou non offertes chez les détaillants en magasin.

La vente au détail omnicanal est centrée sur le client et devrait prendre de plus en plus d'importance pour les détaillants en ligne et en magasin. Actuellement, les clients s'attendent à ce que les détaillants et les marques soient accessibles sur tous les appareils, à leur convenance, et offrir ce type d'« expérience d'achat » n'est plus facultatif (surtout durant et après la pandémie) pour les détaillants qui veulent rester pertinents. Euromonitor indique que les détaillants en magasin amélioreront probablement leurs plateformes numériques pour optimiser l'expérience utilisateur à l'aide d'applications mobiles dotées de services à valeur ajoutée comme les services « cliquer et ramasser » afin de soutenir les ventes. Parallèlement, un nombre croissant de détaillants en ligne développeront la vente au détail omnicanal en se lançant ou en augmentant leur présence dans la vente au détail hors ligne (magasins de ramassage pour la vente au détail et les achats par commerce électronique) afin d'offrir une meilleure expérience d'achat et de promouvoir la notoriété de la marque. Par exemple, Flipkart, Actoserba Active Wholesale et Amazon ont commencé à ouvrir leurs propres magasins de ramassage ou à coopérer avec des dépanneurs, pour que les consommateurs qui ne sont pas chez eux ou au bureau pour accepter une livraison puissent ramasser leur colis dans un magasin physique situé près de chez eux. On s'attend également à une augmentation du nombre de partenariats entre les magasins et les entreprises en ligne au cours de la période de prévision.

Types de commerce électronique en Inde

Commerce électronique interentreprises (B2B)

Cette expression désigne le commerce entre deux entreprises par opposition au commerce entre une entreprise et un particulier. On fait des achats de matières premières ou de services pour améliorer sa propre entreprise, ou pour les revendre. Indiamart.com et Industrykart.com sont des exemples du commerce électronique interentreprises en Inde.

Commerce électronique de détail (B2C)

Cette expression désigne le commerce entre une entreprise et un particulier (la version virtuelle des magasins physiques). Lenskart.com, Nykaa, Amazon Inde, Flipkart, Myntra et Ajio sont des exemples de marchés B2C.

Commerce électronique interconsommateur (C2C)

Ce modèle d'affaires de commerce électronique permet la transaction de produits et de services entre deux consommateurs et un tiers qui crée un site et une passerelle de paiement. Olx.in et magicbricks.com sont des exemples du commerce électronique interconsommateur en Inde.

Paiement et livraison

L'argent comptant reste le principal moyen de paiement en Inde, étant donné que la plupart des détaillants n'acceptent pas les cartes de paiement parce qu'ils ne disposent pas de l'équipement nécessaire (machines qui lisent les cartes) et que les consommateurs considèrent l'argent comptant comme un moyen de paiement plus sûr qu'une carte. La préférence pour l'argent comptant en Inde est principalement due à la familiarité de ce mode de paiement. De plus, l'acceptation des cartes est encore peu répandue, car la vente au détail informelle (présence et disponibilité dans les populations rurales et bas prix proposés) est relativement fréquente, et les détaillants continuent de préférer l'argent comptant pour éviter de payer de l'impôt. Cependant, malgré la popularité de l'argent comptant, après la démonétisationNote de bas de page 1 et l'émergence de la COVID-19 en 2020 les consommateurs ont de plus en plus adopté d'autres modes de paiement (portefeuilles numériques/mobiles et cartes) par crainte de contracter la COVID-19 en entrant en contact avec de l'argent qui était passé par de nombreuses mains.

Le principal mode de paiement des biens achetés en ligne reste toutefois le paiement à la livraison. L'expédition en Inde est dominée par des entreprises de logistique et ce sont les détaillants qui choisissent l'entreprise d'expédition et de livraison (en général, les consommateurs ne choisissent pas l'entreprise et n'ont pas à payer pour l'expédition des produits qu'ils ont achetés)Note de bas de page 2.

Aperçu du marché du commerce électronique

Principales tendances du marchéNote de bas de page 3

Le commerce électronique mobile stimule la croissance dans l'ensemble du commerce électronique

Le commerce électronique mobile, comme l'ensemble du commerce électronique, a été perturbé par l'interdiction des biens non essentiels au cours de la première moitié de 2020, mais la croissance s'est améliorée lorsque les restrictions ont été levées. En octobre, la période des fêtes a aussi contribué à stimuler la croissance du commerce électronique, mobile ou non. Les consommateurs soucieux des prix peuvent aussi souvent trouver des prix plus avantageux grâce au commerce électronique, ce qui incite les consommateurs à accéder au commerce électronique par n'importe quel moyen, souvent leur téléphone cellulaire.

Le commerce mobile continue de représenter la majorité des ventes du commerce électronique en Inde. La principale raison de la préférence générale des consommateurs indiens pour l'utilisation d'appareils mobiles dans le cadre du commerce électronique est la commodité qu'offrent les appareils mobiles, ainsi que leur prix relativement bas par rapport aux ordinateurs portables et de bureau et, plus important encore, le fait que l'Internet mobile est beaucoup plus largement disponible et généralement moins cher à utiliser que les connexions Internet fixes. Toutefois, il faut mentionner que les téléphones intelligents restent les appareils mobiles dominants pour participer au commerce électronique, en raison de la très faible pénétration de l'électronique portable et des appareils à assistance vocale en Inde. La prédominance des téléphones intelligents pour accéder à l'Internet et participer au commerce électronique signifie que toute entreprise ou entrepreneur qui souhaite réussir dans le commerce électronique en Inde doit adopter une stratégie axée sur les appareils mobiles afin d'atteindre la majorité des consommateurs du commerce électronique du pays et de répondre à leurs besoins.

Commerce électronique mobile dans les régions rurales

En 2020, on a observé une pénétration croissante des téléphones intelligents comparativement aux ordinateurs portables et aux tablettes (en particulier dans les villes de deuxième et troisième rangs des régions rurales du pays), le faible prix de l'accès Internet ayant contribué à la préférence des consommateurs pour l'utilisation des téléphones intelligents. Le lancement de Reliance Jio Infocomm, une entreprise de télécommunications indienne, a réduit le prix du réseau 4G, rendant l'Internet à haute vitesse accessible à un plus grand nombre de consommateurs. Le coût de l'Internet mobile dans le pays est en fait parmi les plus bas dans le monde, ce qui rend l'acquisition d'un téléphone portable abordable pour une grande partie des consommateurs indiens à faible revenu ambitieux et peu familiers avec la technologie. Ces facteurs ont aussi contribué à l'augmentation de la part du commerce électronique mobile dans la valeur totale des ventes du commerce électronique. Le commerce électronique mobile a contribué à la croissance générale des ventes du commerce électronique en Inde, atteignant 14,0 G$ US en 2020. Il faut mentionner que le commerce électronique mobile est principalement soutenu par les jeunes consommateurs, qui sont plus susceptibles d'acheter à l'aide d'un téléphone mobile qu'à l'aide d'un ordinateur personnel.

Applications de commerce électronique mobile

De nombreux détaillants proposent aux consommateurs des sites optimisés pour utilisation mobile et des applications mobiles qui offrent des services comme l'achat en ligne, le paiement mobile et le marketing sur les médias sociaux pour attirer la jeune génération qui a des connaissances en informatique. Par exemple, Future Group a lancé Future Pay et Price Match. Future Pay permet aux clients de transférer de l'argent dans leur portefeuille, de consulter les transactions passées et les promotions en cours. Plus important, il a lancé la première initiative de Price Match, permettant aux clients d'intégrer leur facture de Big Bazaar et leurs applications logicielles dans une base de données tierce qui conserve les prix de tous les biens emballés de consommation courante dans les points de vente voisins. Si le prix chez Big Bazaar est plus élevé que chez un autre détaillant, le client est remboursé de la différence.

Les applications mobiles d'achat sont devenues de plus en plus conviviales, offrant un accès plus facile, plus rapide et plus sûr aux consommateurs en déplacement. En outre, de plus en plus d'applications sont lancées dans les langues locales. Amazon, par exemple, a lancé une application en hindi.

Options de paiement pour commerce électronique mobile

Comme de plus en plus de consommateurs réussissent à faire leurs achats en toute sécurité au moyen du commerce électronique mobile, les options de paiement deviennent essentielles. La plupart des détaillants du commerce électronique mobile proposent aux consommateurs trois options de paiement : portefeuille de paiement, services ou cartes bancaires par Internet et paiement à la livraison.

L'utilisation de services ou cartes bancaires par Internet (portefeuilles mobiles) par les millénariaux qui ne portent pas nécessairement d'argent sur eux est un phénomène urbain et un trait générationnel reconnus. Par conséquent, les détaillants et les entreprises de portefeuille de paiement qui offrent de multiples options de paiement pour le commerce électronique mobile augmenteront la commodité et la popularité de ce canal. Par exemple, l'entreprise de portefeuilles de paiement PayTm s'est imposée comme l'acteur principal des portefeuilles de paiement, accumulant 200 millions d'utilisateurs inscrits à son portefeuille numérique, atteignant un jalon que peu d'autres entreprises ont franchi en Inde.

Paysage numérique en Inde – possession d'appareils numériques

La COVID-19 a permis de renouveler l'engagement d'améliorer les infrastructures et d'élargir l'accès à l'Internet (et à la haute vitesse), en particulier dans les zones rurales. Selon Euromonitor, il y avait 547 millions d'internautes en Inde en 2020, soit 44 % de la population totale du pays. En 2020, 98 % des 818 millions d'abonnés à l'Internet en Inde étaient des abonnés mobiles. La pénétration de l'Internet mobile s'élevait à 59 % et la pénétration de l'Internet en général à 61 %.

L'augmentation récente du nombre d'internautes mobiles peut être attribuée en grande partie à l'amélioration de la connectivité à l'Internet et des infrastructures en ligne, qui figuraient parmi les principaux objectifs de l'initiative « Inde numérique » du gouvernement indien. Cette initiative vise maintenant les régions rurales du pays, l'amélioration des infrastructures de communication numérique dans ces régions du pays étant susceptible de présenter de nombreuses possibilités. Il faut dire qu'il existe une importante inégalité entre les sexes dans le paysage numérique de l'Inde, les hommes étant beaucoup plus susceptibles de littératie numérique que les femmes. Ces inégalités devront être corrigées avant que le paysage numérique de l'Inde puisse présenter un service national intégré qui répond aux besoins de tous les citoyens de l'IndeNote de bas de page 4.

En 2020, 96 % des ménages indiens possédaient un téléphone mobile (70,4 % des ménages possédaient un téléphone intelligent), mais seulement 9,0 % des ménages possédaient une tablette. Malgré le pourcentage plus élevé de ménages indiens qui possédaient un téléphone mobile, le pourcentage de ces ménages qui possédaient une tablette a connu le plus fort taux de croissance (26,6 %), passant de 3,5 % des ménages possédant une tablette en 2016 à 9,0 % des ménages en 2020. En 2025, le pourcentage de ménages qui possèdent un téléphone mobile devrait rester semblable, tandis que le pourcentage de ménages qui possèdent un téléphone intelligent, une tablette ou un ordinateur personnel devrait augmenter, mais à un taux de croissance plus faible.

Possession d'appareils numériques en Inde, données historiques et prévisions (% des ménages)
Catégorie 2016 2020 TCAC* (%) 2016 - 2020 2021 2025 TCAC* (%) 2021-2025
Téléphone mobile 91,8 96,0 1,1 96,7 98,5 0,5
Ordinateur personnel 15,2 18,3 4,7 19,2 22,9 4,5
Ordinateur portatif 8,3 13,5 12,9 14,8 20,3 8,2
Téléphone intelligent 46,7 70,4 10,8 75,0 87,8 4,0
Tablette 3,5 9,0 26,6 10,7 17,4 12,9

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Caractéristiques du consommateur numérique

Avant l'émergence de la COVID-19, les consommateurs indiens affichaient une pénétration accrue de la téléphonie mobile et de l'Internet qui a radicalement changé leur façon d'accéder à l'information et de prendre des décisions d'achat. Les consommateurs passaient plus de temps à rechercher des produits, à faire des achats et à revoir leurs achats et leurs expériences d'achat. Les consommateurs indiens recherchaient un service rapide et la livraison de produits adaptés à leurs besoins particuliers.

Les dépenses de consommation dans les villes de deuxième rang ont aussi augmenté plus rapidement que dans les villes de premier rang avant la COVID-19, ce qui indique les aspirations croissantes des villes de deuxième rangNote de bas de page 5. Les millénariaux ont aussi été reconnus comme le plus grand groupe de consommateurs qui avait plus d'argent à dépenser que leurs parents du baby-boom, en passe de devenir le plus grand groupe de consommateurs connectés numériquement ayant un pouvoir d'achat important. En réponse aux besoins des consommateurs, les détaillants ont saisi toutes les occasions d'entrer en contact avec leurs consommateurs par les médias sociaux, même dans les régions les plus reculées du pays, en rationalisant les processus par l'exploitation de la technologie pour fournir un contenu et des produits pertinents tout en offrant des solutions et un soutien personnalisés pour assurer la fidélité des consommateurs.

L'expansion du marché de la consommation numérique en Inde s'est poursuivie en 2020, et un nombre plus important que jamais de consommateurs ont participé au commerce électronique et au paysage numérique depuis l'émergence de la COVID-19. L'augmentation du nombre de propriétaires d'un téléphone intelligent et la croissance du nombre d'abonnements à l'Internet mobile ont favorisé une plus grande participation numérique et élargi la portée du marché de la consommation numérique.

Une analyse récente menée par Flipkart et Bain & CompanyNote de bas de page 6 en 2020 met en évidence le succès des marques dans la vente au détail en ligne par rapport au comportement d'achat en ligne actuel du consommateur électronique indien. Leur analyse des catégories en ligne a permis de dégager les éléments suivants, caractéristiques du client indien :

un temps limité sur le site
la participation des consommateurs aux plateformes en ligne a augmenté, mais le temps qu'un visiteur passe sur une plateforme est inférieur à neuf minutes par visite
les images sont plus parlantes
un visiteur sur deux parcourt la galerie d'images, mais seulement un sur quinze consulte les descriptions détaillées des produits - les marques et les vendeurs devraient investir dans les faits saillants à impact élevé
la découverte de produits
les consommateurs optent de plus en plus pour les plateformes de vente au détail en ligne pour la recherche de produits
les recherches en langue courante augmentent
par exemple, « parda » était l'un des trois mots les plus fréquemment utilisés pour chercher des rideaux pour la maison
des recherches à répétition
les acheteurs en ligne naviguent sur plus de vingt pages par produit avant de faire un achat, par conséquent les marques et les vendeurs devraient donc tirer parti de l'expérience de navigation des consommateurs pour personnaliser leurs offres et leurs communications avant d'obtenir de meilleurs résultats
des parcours différents
les attributs et les préférences de recherche varient considérablement d'une catégorie et d'un consommateur à l'autre - les données sur les achats en ligne fournissent des renseignements détaillés intéressants sur les préférences particulières des acheteurs indiens en matière de produits - marque, modèle, thème, occasion, tissus, etc.

Selon Flipkart et Bain & Company, les quatre tendances dont il faudra tenir compte pour répondre à l'évolution des besoins et des interactions des consommateurs électroniques se résument comme suit :

la recherche vocale et la langue courante
la base indienne d'internautes préfère la recherche vocale et les interfaces en langue courante - les applications en langue courante comme ShareChat, TikTok et Helo ont rassemblé plus de 50 millions d'utilisateurs chacune
le visuel et la vidéo
la consommation de contenu vidéo dans les villes de deuxième rang et plus petites en Inde s'est multipliée par quatre depuis un an; les outils de recherche visuelle, les séances de diffusion en direct, les vidéos d'influenceurs, etc. gagnent en popularité
le magasinage social
les pairs et la communauté jouent un rôle beaucoup plus important dans les décisions d'achat qui se concentrent sur le commerce social en proposant des achats groupés pour obtenir des rabais, comme Pinduoduo, une entreprise de magasinage social en Chine qui a gagné une clientèle de plus de 450 millions d'acheteurs mensuels, principalement des femmes de petites villes, en seulement quatre ans
les écosystèmes numériques
les plateformes tentent d'augmenter le nombre de points de service pour combiner leur activité principale de vente au détail et les services à la clientèle dans une seule plateforme ou application, attirant ainsi une large base de clients à l'aide d'un guichet unique

En outre, selon Mintel, la COVID-19 aura un effet à long terme sur le comportement des consommateurs : l'importance accordée à l'hygiène et à l'état de santé global, y compris le bien-être mental. Les produits biologiques sans additif ni agent de conservation et les ingrédients naturels aussi resteront importants ainsi que la commodité à un coût abordable. Les médias numériques resteront l'un des piliers du mode de vie des consommateurs, et les options de livraison améliorées comme assurance de la qualité seront recherchées. Enfin, l'attrait pour le patrimoine et la communauté prévaudra, et les consommateurs se tourneront vers les pratiques traditionnelles de la cuisine à la maison avec des aliments traditionnels axés sur la santé et l'immunité, et passer du temps en famille deviendra une prioritéNote de bas de page 7.

Marché du commerce électronique : ventes au détail

Les ventes au détail (en magasin et hors magasin) en Inde étaient évaluées à 628,4 G$ US en 2020, ce qui représente une augmentation du taux de croissance de 7,1 % par rapport à 478,2 G$ US en 2016. Les ventes en magasin étaient évaluées à 584,5 G$ US (part de marché de 93,0 %) par rapport à des ventes hors magasin de 43,8 G$ US (part de marché de 7,0 %) en 2020. Le commerce électronique en Inde était évalué à 41,1 G$ US (part de marché de 6,5 %) en 2020, et a connu le plus important taux de croissance, à 32,9 %, par rapport à 13,2 G$ US en 2016.

Les ventes en magasin devraient demeurer la plus importante catégorie de la vente au détail avec des ventes de 970,0 G$ US comparativement aux ventes hors magasin de 134,1 G$ US. Le commerce électronique (129,0 G$ US) connaîtra de nouveau le plus important taux de croissance, soit 24,4 %, d'ici 2025.

Répartition des ventes au détail par catégorie (en magasin et hors magasin) en Inde, données historiques et prévisions, en millions de dollars américains, au taux de change fixe de 2020
Catégorie 2016 2020 TCAC* (%) 2016-2020 Part du marché (%) en 2020 2021 2025 TCAC* (%) 2021-2025
Commerce de détail 478 242,2 628 350,5 7,1 100,0 726 580,6 1 104 153,7 11,0
Ventes au détail en magasin 462 854,0 584 506,8 6,0 93,0 669 522,9 970 039,2 9,7
Ventes au détail hors magasin 15 388,2 43 843,7 29,9 7,0 57 057,7 134 114,6 23,8
Commerce électronique 13 159,7 41 070,7 32,9 6,5 53 802,7 128 919,6 24,4
Vente directe 1 618,4 1 894,5 4,0 0,3 2 165,3 3 161,0 9,9
Achats à domicile 610,1 878,5 9,5 0,1 1 089,8 2 034,0 16,9

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les ventes au détail du commerce électronique en Inde étaient évaluées à 41,1 G$ US en 2020, avec des ventes intérieures de 39,5 G$ US (part de marché de 96,2 %) et des ventes étrangères de 1,6 G$ US (part de marché de 3,8 %) en 2020. Il est à noter que le commerce électronique mobile a connu le taux de croissance le plus élevé dans les données historiques et les prévisions, soit 58,1 % et 35,3 %, respectivement.

Ventes au détail du commerce électronique (transfrontalier et mobile) en Inde, données historiques et prévisions, en millions de dollars américains, au taux de change fixe de 2020
Catégorie 2016 2020 TCAC* (%) 2016-2020 2021 2025 TCAC* (%) 2021-2025
Commerce électronique transfrontalier 13 159,7 41 070,7 32,9 % 53 802,7 128 919,6 24,4 %
Commerce électronique intérieur 12 528,0 39 510,0 33,3 % 51 489,1 122 344,7 24,2 %
Commerce électronique étranger 631,7 1 560,7 25,4 % 2 313,5 6 574,9 29,8 %
Commerce électronique mobile 2 237,1 13 964,0 58,1 % 24 211,2 81 219,3 35,3 %

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

De 2016 à 2020, l'électronique grand public était la plus importante catégorie du commerce électronique en Inde, connaissant une solide croissance de 35,2 % en valeur des ventes au détail par rapport à 3,0 G$ US en 2016 pour atteindre 9,8 G$ US en 2020. En 2020, les ventes au détail de la troisième plus grande catégorie de produits du commerce électronique en Inde, celles des aliments et boissons, ont atteint 2,7 G$ US et ont connu le deuxième plus important taux de croissance historique (58,4 %) de toutes les catégories de produits à partir de ventes de 421,9 M$ US en 2016, étant donné que les horaires chargés, les revenus disponibles plus élevés et l'adoption croissante des téléphones intelligents ont fait des services de livraison d'aliments et de boissons un choix de plus en plus populaire, en particulier dans les régions urbaines. Malgré cette croissance, le commerce électronique d'aliments et de boissons représentait une part de marché de 6,5 % seulement en 2020.

En 2020, avec l'émergence de la COVID-19, l'isolement accru des foyers et la fermeture temporaire de services de restauration ont entraîné une hausse de la demande d'aliments et de boissons, les consommateurs étant plus nombreux à cuisiner chez eux. La vente au détail de produits d'épicerie (considérée comme un service essentiel durant la pandémie) a été un secteur du commerce électronique qui a enregistré une croissance des ventes particulièrement forte en 2020.

L'émergence de fournisseurs de supermarchés en ligne comme BigBasket.com (le plus grand acteur de l'épicerie électronique en Inde) a contribué à révolutionner le commerce électronique des aliments et des boissons en Inde avant la pandémie de COVID-19, et a été une source d'approvisionnement particulièrement essentielle depuis le début de cette dernière. Récemment, BigBasket.com, qui existe depuis dix ans et qui est présent dans plus de 25 villes en Inde, a été vendu à Tata Digital, une transaction qui place le plus grand conglomérat indien face à des acteurs bien établis du commerce électronique dans le paysNote de bas de page 8.

En outre, Amazon (Amazon Pantry) et Flipkart (Flipkart Supermart) ont lancé des supermarchés en ligne, contribuant ainsi à fournir les produits essentiels que sont les aliments et les boissons tout en encourageant les millénariaux et les consommateurs aisés à passer des magasins physiques aux magasins en ligne. Parallèlement, alors que plus de consommateurs ont passé aux paiements sans contact pour des raisons de sûreté, de sécurité et de commodité, un grand nombre d'épiciers indiens emblématiques ont aussi adopté des modes de paiement numériques, notamment des options de lecture et de paiement, pour répondre aux besoins des clients. Par exemple, l'acteur de technologie financière PayNearby est apparu comme une figure clé lorsqu'il a annoncé l'expansion de son application hyperlocalisée de découverte et d'achat BuyNearby pour couvrir tout le territoire indien. Cette application a été mise au point et est exploitée en collaboration avec IndusInd Bank, qui est également le partenaire de traitement des paiements numériques de l'application.

La vente au détail de produits d'épicerie au moyen du commerce électronique d'aliments et de boissons devrait maintenir son élan actuel de croissance jusqu'en 2021, parce que certains consommateurs devraient limiter le nombre de leurs déplacements à l'épicerie et dépendre davantage de la commodité du commerce électronique, en particulier dans les régions urbaines à fort pouvoir d'achat. Les entreprises du commerce électronique continuent aussi à étendre leur portefeuille de produits de marque maison, notamment dans la catégorie des produits alimentaires. Ces produits de marque maison sont vendus moins cher que les produits de marque connue, offrant ainsi une option plus abordable aux consommateurs lorsqu'ils font leurs achats en ligne. Cela va compter étant donné qu'on s'attend à ce que les consommateurs continuent d'accorder de l'importance aux prix, au moins au début de la période de prévision. Enfin, les défis logistiques du commerce électronique d'aliments et de boissons devraient aussi être résolus dans l'intervalle avec l'ouverture de « points d'entreposage » par des détaillants qui s'associent à des détaillants en magasin dans les villes de deuxième et troisième rangs pour réduire les distances de livraison et rendre le service de livraison moins cher.

Dans la catégorie du commerce électronique d'aliments et de boissons, les aliments emballés représentaient environ 33,5 % des ventes en ligne du secteur et on estime que les 66,5 % restants provenaient des boissons (boissons chaudes, gazeuses ou alcoolisées) et des aliments frais (non transformés).

Les ventes du commerce électronique des aliments et des boissons devraient continuer à croître, au TCAC de 43,2 %. En 2025, les ventes du commerce électronique d'aliments et de boissons devraient atteindre 17,9 G$ US et représenter 13,9 % des ventes totales du commerce électronique. Cette croissance continue est due à l'intérêt accru des consommateurs pour l'achat de produits comestibles en ligne et à la pénétration croissante du téléphone intelligent.

Dans l'ensemble, les ventes du commerce électronique en Inde devraient atteindre 128,9 G$ US d'ici 2025, à un TCAC de 24,4 %. Cette croissance s'accélérera en raison du changement des habitudes de consommation, de la demande constante d'une plus grande commodité, de l'évolution technologique, de l'innovation en matière d'offre de produits et de l'amélioration de la logistique, à mesure que l'économie se rétablit de la COVID-19.

Ventes au détail du commerce électronique (par catégorie de produits) en Inde, données historiques et prévisions, en millions de dollars américains, au taux de change fixe de 2020
Catégorie de produit 2016 2020 TCAC* (%) 2016-2020 Part du marché (%) en 2020 2021 2025 TCAC* (%) 2021-2025
Total - commerce électronique 13 159,7 41 070,7 32,9 100,0 53 802,7 128 919,6 24,4
Autre commerce électronique 4 956,4 15 522,8 33,0 37,8 20 012,3 43 574,6 21,5
Commerce électronique en matière d'électronique grand public 2 925,3 9 768,3 35,2 23,8 12 268,7 23 270,9 17,4
Commerce électronique de vêtements et de chaussures 2 841,1 7 539,7 27,6 18,4 9 498,9 22 297,0 23,8
Commerce électronique d'aliments et de boissons 421,9 2 658,0 58,4 6,5 4 252,8 17 873,3 43,2
Commerce électronique d'accessoires personnels et de lunetterie 836,2 1 876,8 22,4 4,6 2 510,9 7 326,0 30,7
Commerce électronique d'appareils ménagers 158,5 1 204,5 66,0 2,9 1 704,3 3 634,4 20,8
Commerce électronique de produits médiatiques 396,9 1 074,7 28,3 2,6 1 610,8 6 160,2 39,8
Commerce électronique de soins de beauté et de soins personnels 190,5 624,5 34,6 1,5 820,1 2 086,0 26,3
Commerce électronique d'articles et de meubles pour la maison 287,8 471,5 13,1 1,1 711,3 1 809,5 26,3
Commerce électronique de soins à domicile 43,5 110,2 26,2 0,3 139,3 259,7 16,9
Commerce électronique en matière de santé des consommateurs 52,1 105,6 19,3 0,3 140,7 380,8 28,3
Commerce électronique de jouets et de jeux traditionnels 40,1 79,0 18,5 0,2 86,9 131,5 10,9
Commerce électronique des soins des animaux de compagnie 8,7 33,8 40,4 0,1 44,1 109,4 25,5
Commerce électronique du matériel de jeux vidéo 0,6 1,2 18,9 0,0 1,7 6,1 37,6
Commerce électronique en matière d'améliorations domiciliaires et de jardinage 0,0 0,0 NC 0,0 0,1 0,2 18,9

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

NC : non calculable

En 2020, les aliments emballés ont enregistré 901,0 M$ US de ventes en ligne et ont connu un TCAC de 47,5 % par rapport à 190,6 M$ US en 2016 (+70,3 % par rapport à 529,1 M$ US en 2019). En comparaison, les ventes en magasin d'aliments emballés ont augmenté à un taux de croissance de 14,5 % (+12,3 % à 70,0 G$ US en 2019) par rapport à 46,0 G$ US en 2016 jusqu'à 79,0 G$ US en 2020.

Les principaux articles d'épicerie achetés en ligne par les consommateurs indiens en 2020 font partie des sous-catégories d'aliments emballés suivantes : produits laitiers, riz, pâtes et nouilles, plats cuisinés, biscuits sucrés, barres tendres et collations aux fruits, et confiseries. Au total, ces articles représentaient 79,6 % des ventes en ligne d'aliments emballés, les produits laitiers valant 200,2 M$ US (part de marché de 22,2 %), les riz, pâtes et nouilles valant 172,6 M$ US (part de marché de 19,2 %), les plats préparés valant 154,4 M$ US (part de marché de 17,1 %), les biscuits sucrés, barres tendres et collations aux fruits valant 126,1 M$ US (part de marché de 14,0 %) et les confiseries valant 64,0 M$ US (part de marché de 7,1 %) en 2020. Il est à noter que les catégories des fruits et légumes transformés et des viandes et produits de la mer transformés ont connu la plus forte croissance, respectivement de 165,9 % et 160,4 % de 2016 à 2020.

Ventes au détail d'aliments emballés du commerce électronique, par catégorie, en Inde, données historiques, en millions de dollars américains au taux de change fixe de 2020
Catégorie 2016 2017 2018 2019 2020 TCAC* (%) 2016-2020
Total des ventes d'aliments emballés en magasin 45 641,9 52 845,5 61 011,2 69 950,8 78 562,2 14,5
Total des ventes d'aliments emballés par commerce électronique 190,6 269,8 385,4 529,1 901,0 47,5
Huiles comestibles 6,4 7,7 9,3 11,2 22,2 36,5
Plats cuisinés 43,0 52,1 62,9 75,3 154,4 37,7
Sauces, vinaigrettes et condiments 1,7 1,9 2,3 2,7 5,7 35,3
Soupes 0,1 0,1 0,1 0,1 0,2 18,9
Tartinades sucrées 0,1 0,2 0,3 0,3 0,7 62,7
Aliments pour bébés 6,9 15,9 27,2 40,6 58,3 70,5
Produits laitiers 69,5 82,8 109,6 143,7 200,2 30,3
Confiseries 16,2 24,8 33,8 44,3 64,0 41,0
Crème glacée et desserts congelés     4,0 7,7 15,5 96,9 (2018-2020)
Collations salées         1,7 NC
Biscuits sucrés, barres tendres et collations de fruits 28,3 41,7 58,3 78,7 126,1 45,3
Produits de boulangerie 3,1 5,0 8,0 11,3 22,9 64,9
Céréales pour petit déjeuner 11,3 15,3 20,3 26,4 46,9 42,7
Fruits et légumes transformés 0,1 0,7 1,4 2,4 4,6 165,9
Viandes et produits de la mer transformés 0,1 0,7 1,4 2,5 4,6 160,4
Riz, pâtes et nouilles 3,8 20,9 46,5 81,9 172,6 159,6

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

NC : non calculable

En 2020, 98,9 % des ventes d'aliments emballés étaient faites en magasin et 1,1 % par le commerce électronique. Les catégories d'aliments qui avaient la part de marché la plus importante en valeur comparativement aux ventes en magasin en 2020 étaient les plats cuisinés (33,2 %), les céréales pour petit déjeuner (10,0 %), les aliments pour bébés (6,5 %), les biscuits sucrés, barres tendres et collations aux fruits, et les fruits et légumes transformés (2,2 %). Les catégories dont la vente au détail par commerce électronique a connu le taux de croissance le plus élevé de 2016 à 2020 sont les fruits et légumes transformés (116,6 %), les viandes et produits de la mer transformés (108,8 %), les riz, pâtes et nouilles (103,1 %), les aliments pour bébés (52,6 %) et les produits de boulangerie (45,6 %).

Part des ventes au détail d'aliments emballés par commerce électronique en Inde, %, données historiques
Catégorie Type de point de vente 2016 2017 2018 2019 2020 TCAC* (%) 2016-2020
Ventes d'aliments emballés en magasin 99,6 99,5 99,4 99,3 98,9 −0,2
Ventes d'aliments emballés par commerce électronique 0,4 0,5 0,6 0,7 1,1 28,8
Huiles comestibles Magasin 99,9 99,9 99,9 99,9 99,9 0,0
Commerce électronique 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 0,0
Plats cuisinés Magasin 82,1 81,4 80,7 80,0 66,8 −5,0
Commerce électronique 17,9 18,6 19,3 20,0 33,2 16,7
Sauces, vinaigrettes et condiments Magasin 99,9 99,9 99,9 99,9 99,8 0,0
Commerce électronique 0,1 0,1 0,1 0,1 0,2 18,9
Soupes Magasin 99,9 99,9 99,9 99,9 99,8 0,0
Commerce électronique 0,1 0,1 0,1 0,1 0,2 18,9
Tartinades sucrées Magasin 99,9 99,9 99,9 99,9 99,8 0,0
Commerce électronique 0,1 0,1 0,1 0,1 0,2 18,9
Aliments pour bébés Magasin 98,8 97,5 96,3 95,0 93,5 −1,4
Commerce électronique 1,2 2,5 3,7 5,0 6,5 52,6
Produits laitiers Magasin 99,5 99,5 99,4 99,3 99,2 −0,1
Commerce électronique 0,5 0,5 0,6 0,7 0,8 12,5
Produits de boulangerie Magasin 99,8 99,7 99,6 99,5 99,1 −0,2
Commerce électronique 0,2 0,3 0,4 0,5 0,9 45,6
Céréales pour petit déjeuner Magasin 95,9 95,1 94,3 93,5 90,0 −1,6
Commerce électronique 4,1 4,9 5,7 6,5 10,0 25,0
Fruits et légumes transformés Magasin 99,9 99,6 99,3 98,9 97,8 −0,5
Commerce électronique 0,1 0,4 0,7 1,1 2,2 116,6
Viandes et produits de la mer transformés Magasin 99,9 99,6 99,3 98,9 98,1 −0,5
Commerce électronique 0,1 0,4 0,7 1,1 1,9 108,8
Riz, pâtes et nouilles Magasin 99,9 99,6 99,3 99,0 98,3 −0,4
Commerce électronique 0,1 0,4 0,7 1,0 1,7 103,1
Confiseries Magasin 99,3 99,0 98,8 98,5 97,9 −0,4
Commerce électronique 0,7 1,0 1,2 1,5 2,1 31,6
Crème glacée et desserts congelés Magasin 100,0 100,0 99,8 99,6 98,7 −0,3
Commerce électronique     0,2 0,4 1,3 155,0
Collations salées Magasin 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 0,0
Commerce électronique         0,0 NC
Biscuits sucrés, barres tendres et collations de fruits Magasin 99,3 99,0 98,8 98,4 97,8 −0,4
Commerce électronique 0,7 1,0 1,2 1,6 2,2 33,1

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

NC : non calculable

La restauration est le quatrième plus important secteur du commerce électronique en Inde avec des ventes au détail de 3,1 G$ US en 2020, ce qui représente une augmentation de la croissance de 40,1 % par rapport à 805,6 M$ US en 2016 (−11,6 % par rapport à 3,5 G$ US en 2019). Le taux de croissance du secteur de la restauration devrait augmenter de 27,5 % puisque les ventes au détail devraient passer de 4,7 G$ US en 2021 à 12,4 G$ US en 2025.

Ventes au détail de biens et services par commerce électronique en Inde, par industrie, données historiques et prévisions, en millions de dollars américains (incluant la TVA), au taux de change fixe de 2020
Catégorie 2016 2020 TCAC* (%) 2016-2020 2021 2025 TCAC* (%) 2021-2025
Total du commerce électronique (biens et services) 32,664.2 68,489.8 20.3 92,821.0 226,877.9 25.0
Commerce de détail 15,222.0 47,712.1 33.1 63,209.6 155,858.1 25.3
Transport 8,317.2 8,946.1 1.8 12,187.5 28,922.5 24.1
Hébergement 6,624.4 5,139.6 −6.1 7,651.5 16,129.5 20.5
Restauration 805.6 3,101.6 40.1 4,702.8 12,427.1 27.5
Paiement de factures 364.5 1,295.0 37.3 1,906.7 5,156.4 28.2
Billets pour attractions et divertissements 977.2 1,079.4 2.5 1,617.7 4,657.7 30.3
Services de lecture numérique en continu 14.9 653.3 157.3 927.2 2,928.5 33.3
Autre commerce électronique (biens et services) 338.3 562.7 13.6 618.3 798.4 6.6

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2020, les ventes en ligne du secteur de la restauration de l'Inde qui découlaient d'une commande par téléphone cellulaire étaient évaluées à 2,4 G$ US (part de marché de 77,2 %), par ordinateur personnel, 614,4 M$ US (part de marché de 19,8 %) et par tablette, 91,9 M$ US (part de marché de 3,0 %). Les données historiques indiquent une augmentation notable du taux de croissance pour tous les types d'appareils, l'émergence de la COVID-19 étant une influence dominante, et selon les prévisions, la croissance devrait se poursuivre, mais à un taux plus faible.

En 2020, la valeur et le nombre de transactions ont diminué dans le secteur de la restauration en raison des différentes mesures de confinement mises en place en Inde. Les services de restauration des chaînes ont toutefois été moins touchés que les services de restauration indépendants en 2020, en raison de la fidélité des clients, des options de livraison, des rabais et de l'échelle des activités. En particulier, les services de livraison de nourriture ont retrouvé leur niveau d'avant la pandémie à la fin de 2020 parce que les agrégateurs de livraison et les restaurants ont offert des rabais substantiels pour attirer les consommateurs. En outre, l'association nationale des restaurants de l'Inde a aussi annoncé ses plateformes en ligne qui permettent la commande en ligne, les livraisons, les programmes de fidélité et le paiement sans contact. De plus, le concept de cuisines fantômes ou de cuisines en nuage a pris de l'ampleur en raison de l'isolement à la maison et de la croissance accrue des services de livraison en 2020Note de bas de page 9.

On s'attend à ce que le secteur indien de la restauration se rétablisse lentement et atteigne le niveau d'avant la pandémie d'ici 2021. L'hygiène et la qualité des aliments resteront les principaux facteurs de réussite des restaurants.

Ventes au détail du secteur de la restauration par commerce électronique, par type d'appareil en Inde, données historiques et prévisions, en millions de dollars américains, au taux de change fixe de 2020
Catégorie 2016 2020 TCAC* (%) 2016-2020 2021 2025 TCAC* (%) 2021-2025
Total du commerce électronique dans le secteur de la restauration 805.6 3,101.6 40.1 4,702.8 12,427.1 27.5
Commerce électronique, téléphone cellulaire 567.9 2,395.3 43.3 3,732.9 9,068.1 24.8
Commerce électronique, ordinateur personnel 225.7 614.4 28.4 803.4 2,735.2 35.8
Commerce électronique, tablette 11.9 91.9 66.7 166.4 623.8 39.1

Source : Euromonitor International, 2021

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Principales entreprises et marques du commerce électronique

Walmart inc. et Amazon.com inc. étaient les plus grandes entreprises dans le domaine du commerce électronique en Inde avec une valeur au détail de 16,8 G$ US et 14,0 G$ US respectivement, représentant une part de marché combinée de 74,8 % en 2020. FNS E-Commerce Ventures Pvt Ltd a connu la plus forte croissance, au taux de 62,6 %, les ventes ayant augmenté de 34,2 M$ US en 2016 à 238,8 M$ US en 2020. Par contre, Rediff.com Inde Ltd a enregistré la plus forte chute du taux de croissance (45,0 %), les ventes ayant passé de 13,1 M$ US en 2016 à 1,2 M$ US en 2020.

Le commerce électronique est un canal efficace pour les exportateurs canadiens de produits agroalimentaires qui souhaitent pénétrer le marché indien ou y accroître leur présence. Il faut savoir que le Service des délégués commerciaux en Inde, en partenariat avec Amazon, a mis au point un modèle prêt à utiliser par les exportateurs canadiens. Il leur permet de tirer parti du commerce électronique pour accélérer leur entrée sur le marché indien en prenant peu de risques et pour atteindre des millions de consommateurs potentiels dans le marché de consommation à la croissance la plus rapide au monde. En partenariat avec Amazon, le Service des délégués commerciaux en Inde a lancé un magasin canadien sur la plateforme indienne d'Amazon en 2021; il s'agit d'une page de renvoi et de commerce électronique présentant les produits agroalimentaires canadiens offerts sur le marché. Le site d'Amazon présente actuellement plus de dix marques canadiennes, et le magasin en ligne offrira un guichet unique pour les produits canadiens sur l'une des plus grandes plateformes de commerce électronique en IndeNote de bas de page 10.

Comme Flipkart et Amazon, d'autres détaillants en ligne de premier plan ont tiré parti de leur présence dans toutes les catégories en ligne en offrant aux consommateurs des rabais importants et en s'associant à des marques (produits de marque maison à prix abordable qui encouragent la fidélité à la marque) vendues exclusivement sur leurs portails. Des initiatives comme le « Big Billion Day » de Flipkart et la « Great India Festive Sale » d'Amazon ont stimulé les ventes par l'offre de rabais supplémentaires. Ces grands détaillants du commerce électronique tiennent aussi à accroître leur présence en magasin. Maintenant propriétaire de Flipkart, Walmart devrait ouvrir plus de dix magasins de gros Best Price chaque année. On s'attend aussi à ce que Flipkart ouvre des épiceries en Inde, comme le fait Walmart un peu partout dans le monde. De plus, les dépenses logistiques élevées engagées par les détaillants en ligne en Inde devraient être compensées par un solide réseau de distribution. Par exemple, Amazon a récemment investi dans neuf centres de traitement des commandes et trente centres de livraison exclusivement pour les gros électroménagers et les meubles. Amazon a aussi ouvert plusieurs centres de traitement des commandes dont la température est contrôlée pour la livraison de produits alimentairesNote de bas de page 11.

Dix principales entreprises de commerce électronique en Inde, valeur au détail (PVD) selon les données historiques excluant la taxe de vente, en millions de dollars américains, au taux de change fixe de 2020
Entreprise 2016 2017 2018 2019 2020 TCAC* (%) 2016-2020
Total 14 473,1 22 075,1 27 530,8 33 695,2 41 070,7 29,8
Walmart inc.     11 301,2 14 116,7 16 752,0 21,8 (2018-2020)
Amazon.com inc. 4 318,1 6 955,3 9 005,4 11 459,2 13 967,4 34,1
One97 Communications Ltd   1 557,5 1 156,6 1 179,6 1 314,2 −5,5 (2017-2020)
Jasper Infotech Pvt Ltd 1 058,1 764,8 524,2 534,7 636,4 −11,9
Dell Technologies inc. 593,1 636,9 623,3 617,6 415,1 −8,5
FNS E-Commerce Ventures Pvt Ltd 34,2 83,1 142,4 200,6 238,8 62,6
Manash Lifestyle Pvt Ltd 22,7 42,2 57,0 74,8 86,9 39,9
Network18 Group 50,4 59,3 62,1 68,8 77,9 11,5
Apple inc. 37,2 46,5 51,3 58,8 72,8 18,3
Actoserba Pte Ltd 10,3 12,5 13,7 16,0 18,2 15,3
Rediff.com Inde Ltd 13,1 13,8 13,3 1,3 1,2 −45,0

Source : Euromonitor International

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Flipkart (Walmart inc.) et Amazon (Amazon.com inc.) sont les plus grandes marques du commerce électronique en Inde avec une valeur au détail de 14,4 M$ US et 14,0 M$ US respectivement en 2020. Nykaa.com (FNS E-Commerce Ventures Pvt Ltd) a connu la plus forte augmentation du taux de croissance (66,5 %), les ventes au détail ayant augmenté de 31,1 M$ US en 2016 à 238,8 M$ US en 2020.

Dix principales marques Internet (commerce électronique) en Inde, valeur au détail (PVD) selon les données historiques excluant la taxe de vente, en M$ US, au taux de change fixe de 2020
Marque 2016 2017 2018 2019 2020 TCAC* (%) 2016-2020
Total 13 159,7 19 439,3 25 465,5 32 086,5 41 070,7 32,9
Flipkart (Walmart inc.)     8 632,7 11 049,9 14 364,9 29,0 (2018-2020)
Amazon (Amazon.com inc.) 3 926,2 6 124,9 8 329,8 10 912,1 13 967,4 37,3
Autres 2 562,1 2 721,5 4 236,6 5 111,0 7 489,6 30,8
Myntra (Walmart inc.)     1 560,8 2 075,8 2 387,2 23,7
Paytm Mall (One97 Communications Ltd)   1 371,5 1 069,8 1 123,3 1 314,2 −1,4 (2017-2020)
Dell (Dell Technologies inc.) 539,3 560,9 576,6 588,1 415,1 −6,3
Snapdeal.com (Jasper Infotech Pvt Ltd) 962,1 673,5 484,9 509,1 636,4 −9,8
Nykaa.com (FNS E-Commerce Ventures Pvt Ltd) 31,1 73,2 131,7 191,0 238,8 66,5
Purplle.com (Manash Lifestyle Pvt Ltd) 20,6 37,2 52,7 71,2 86,9 43,3
HomeShop18 (Network18 Group) 45,8 52,2 57,4 65,5 77,9 14,2

Source : Euromonitor International, 2017.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Débouchés et défis pour les fournisseurs canadiens

Débouchés

Selon Euromonitor, les changements observés dans les préférences des consommateurs au cours de 2020 en raison des exigences sans précédent découlant de la COVID-19 devraient devenir permanents au cours des prochaines années, les consommateurs recherchant de plus en plus la commodité. Cette évolution est liée au rythme de vie effréné des membres aisés de la classe moyenne urbaine de l'Inde, ce qui signifie que les consommateurs s'intéressent à tout ce qui peut leur faire gagner du temps. En outre, on s'attend à ce que de nombreux professionnels cols blancs, employés de service et employés de bureau qui ont commencé à travailler à domicile au cours de 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 poursuivent le télétravail tout au long de 2021, et même en permanence. Cela fait partie de l'évolution générale vers une population qui passe plus de temps à la maison, ce qui a des incidences très positives pour les fournisseurs canadiens de produits agroalimentaires, de la mer et à valeur ajoutée sur le marché indien du commerce électronique.

De plus, Euromonitor signale que l'influence des agrégateurs et des sites Web de comparaison de marchés demeure une caractéristique importante du commerce électronique en Inde, parce que les consommateurs se fient aux outils de comparaison du prix d'achat en ligne pour obtenir la meilleure valeur et les prix les plus bas. En conséquence, la période de prévision devrait donner lieu à une plus fréquente utilisation de ces sites Web des acteurs du commerce électronique, étant donné qu'une concurrence de plus en plus intense signifie que le maintien d'une forte présence sur des sites Web aptes à attirer l'attention des consommateurs et à maximiser les chances que les clics soient convertis en commandes d'achat deviendra de plus en plus essentiel à la réussite dans le commerce électronique.

Aussi, comme de nombreuses entreprises de commerce électronique cherchent à étendre leur présence et à maximiser leurs ventes en ligne, il y aura inévitablement une augmentation de la prévalence des partenariats entre les acteurs du commerce électronique, les agrégateurs en ligne et les sites Web de comparaison de marchés, ce qui rendra plus fréquent l'établissement de partenariats entre les exportateurs canadiens et les détaillants en magasin et en ligne dans le cadre de l'expansion croissante de l'environnement du commerce électronique en Inde. Le récent lancement du magasin canadien sur la plateforme indienne d'Amazon, en 2021 souligne l'importance d'établir des liens en ligne entre l'exportateur agroalimentaire canadien et le consommateur indien pour promouvoir et mettre en valeur les marques canadiennes sur le marché indien à l'aide d'un guichet unique.

Défis

En 2020, la pandémie a longuement interrompu l'activité commerciale dans des secteurs clés de l'économie indienne, ce qui a entraîné des répercussions très négatives sur les dépenses des consommateurs. En particulier, ces dernières se sont fortement concentrées sur les produits de première nécessité, les dépenses discrétionnaires ayant chuté au cours de l'année. Cela a inévitablement entraîné une baisse de la valeur des ventes dans le commerce électronique en 2020. La concurrence des magasins physiques devrait s'intensifier au fur et à mesure que l'économie mondiale et indienne se rétablira de la COVID-19.

Pour de plus amples renseignements

Le Service des délégués commerciaux du Canada :

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Plus de renseignements sur les marchés agroalimentaires :

Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire
Découvrez l'agriculture mondiale et les débouchés agroalimentaires, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux, les tendances des marchés et les prévisions, et renseignez-vous sur les accords de libre-échange du Canada.

Service d'information sur les marchés agroalimentaires
Les entreprises canadiennes du secteur des produits agroalimentaires et des produits de la mer peuvent profiter d'un service personnalisé de rapports et d'analyses, et s'inscrire à notre liste de distribution pour recevoir les plus récents rapports directement dans leur boîte de réception.

Pour en savoir plus sur les industries agroalimentaires du Canada :

Secteurs agricoles du Canada
Aliments transformés et boissons, aide relative aux exigences réglementaires, processus d'approbation réglementaire, réglementation du secteur, Loi sur le commerce des spiritueux

Ressources

  • Euromonitor International, février 2021. Country Report: Retailing in India
  • Euromonitor International, février 2021. Mobile e‑commerce in India
  • Euromonitor International: E‑commerce goods and services in India
  • Euromonitor International, avril 2021. Country Report: Digital Landscape in India
  • Euromonitor International, juin 2018. Connectivity reinvents retailing in India
  • Euromonitor International, août 2019. E‑commerce in India; Opportunities amid Challenges
  • Euromonitor International, février 2021. Consumer Foodservice in India
  • Flipkart and Bain & Company; An insight into consumer trends and the future roadmap, Sheth, Arpan and Unnikrishnan, Shyam, 2020
  • Mintel, How covid‑19 will impact Indian consumers, 3 avril 2020
  • The Economic Times, ETRetail.com; Tata says acquired majority stake in online grocery BigBasket
  • Délégués commerciaux, Inde

Analyse sectorielle – Tendances du commerce électronique en Inde
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Laurie Bernardi, analyste en recherche sur les marchés internationaux

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2021).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa ON  K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@agr.gc.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document selon le modèle suivant : AAC, titre du document, année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.