Évolution des exportations canadiennes vers les membres de l'ACEUM

Note : Ce rapport contient des données prévisionnelles basées sur les chiffres historiques.

Sommaire

Depuis que l'Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) est entré en vigueur le 1er juillet 2020, les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer à destination des États-Unis et du Mexique ont augmenté, passant de 39,3 milliards de dollars canadiens (G$ CA) (de juillet 2019 à juin 2020) à 43,0 G$ CA (de juillet 2020 à juin 2021). La croissance par rapport à la dernière année représentait une hausse de 9,4 % et un taux de croissance annuel composé (TCAC) sur quatre ans de 5,6 % entre juillet 2017 et juin 2021.

Entre juillet 2020 et juin 2021 (après l'ACEUM), les exportations totales de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada à destination des États-Unis se chiffraient à 40,8 G$ CA. Les exportations vers les États-Unis au cours de cette période ont enregistré une croissance de 8,4 % par rapport à l'année précédente et représentaient 94,9 % des exportations totales parmi les membres de l'ACEUM. Parallèlement, les exportations du Canada vers le Mexique durant cette période ont totalisé 2,2 G$ CA pour afficher la croissance la plus élevée, soit 33,7 %, par rapport à l'an dernier (de juillet 2019 à juin 2020).

En ce qui concerne la garantie des avantages pour le Canada qui ont été ajoutés à l'Accord ou les compromis inclus dans l'Accord, les produits laitiers, les produits avicoles et les produits à base d'œufs comptaient parmi les 10 principaux produits exportés vers les États-Unis et le Mexique durant la période allant du milieu de 2020 à 2021. Après l'ACEUM, le sucre raffiné et les confiseries à base de sucre, qui constituaient le principal groupe de produits du Canada parmi les produits de l'Accord conjoint exportés vers les États-Unis (valeur de 1,0 G$ CA), ont subi une baisse de −1,1 %. Les produits laitiers fabriqués avec du lait, qui comprennent le beurre et le fromage (sauf à l'état liquide), ont connu la croissance la plus marquée des exportations à destination des États-Unis (18,4 %), tandis que les exportations d'œufs vers les États-Unis ont subi la diminution la plus forte (−4,2 %). Au Mexique, les exportations canadiennes de produits de viande de volaille ont connu la croissance la plus fulgurante (574,9 %) et les exportations de lait et de crème à l'état liquide ou en poudre (y compris le yogourt, le babeurre et le lactosérum) ont subi la baisse la plus brutale (−36,0 %).

NOTA : Sauf indications contraires, les périodes de quatre ans indiquées dans le présent rapport ont été calculées à l'aide des données allant de juillet de l'année précédente à juin de l'année suivante.

Résultats globaux : Évolution des exportations canadiennes vers les États-Unis et le Mexique

Après l'ACEUM, les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer à destination des États-Unis et du Mexique ont augmenté, passant de 39,3 G$ CA (de juillet 2019 à juin 2020) à 43,0 G$ CA (de juillet 2020 à juin 2021), ce qui représente une croissance de 9,4 %. Au cours de la même période, les exportations de produits agroalimentaires et de produits de la mer canadiens vers les États-Unis et le Mexique ont progressé respectivement de 8,4 % et de 33,7 %.

Entre juillet 2020 et juin 2021, les exportations totales de produits agroalimentaires et de produits de la mer canadiens à destination des États-Unis se chiffraient à 40,8 G$ CA, ce qui représentait 94,9 % des exportations totales parmi les membres de l'ACEUM. Cette année-là, les exportations vers le Mexique ont totalisé 2,2 G$ CA, ce qui constitue le reste de la part du marché (5,1 %).

Avant l'entrée en vigueur de l'ACEUM, les exportations du Canada vers le Mexique avaient enregistré une diminution de −4,2 % (2018-2019/2017-2018) et de −12,1 % (2019-2020/ 2018-2019) et les exportations vers les États-Unis au cours de la même période avaient fluctué, passant de 5,4 % à 3,5 % respectivement.

Exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers les membres de l'ACEUM (en millions de dollars canadiens)
(période de juillet 2017 à juin 2021)
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Pays 2017-2018 2018-2019 2019-2020 2020-2021
États-Unis 34 555,0 36 406,5 37 684,5 40 835,4
Mexique 1 930,5 1 849,9 1 626,1 2 173,4

Source : CATSNET

Résumé des résultats pour les membres de l'ACEUM

ACEUM : Agriculture

L'ACEUM maintient les engagements en matière d'accès aux marchés en franchise de droits pris dans l'ALENA, mais, pour tenir compte des enjeux et des possibilités du commerce moderne, cet Accord prévoit des gains majeurs pour les entreprises, les travailleurs et les collectivités du Canada dans une foule de secteurs. Comme le décrit Affaires mondiales Canada (AMC), le Canada a réalisé un certain nombre de gains en agriculture, dont les suivantsNote de bas de page 1 :

  • l'ouverture de nouveaux marchés sous la forme de contingents tarifaires pour le sucre et les produits contenant du sucre, ainsi que certains produits laitiers;
  • la modernisation du Comité du commerce des produits agricoles, qui offre aux parties une tribune où régler les problèmes et les obstacles au commerce;
  • des obligations en matière de biotechnologies agricoles, qui augmenteront l'innovation, la transparence et la prévisibilité.

Dans le reste de l'Accord, le Canada à son tour s'est engagé à faire ce qui suit :

  • fournir aux États-Unis un nouvel accès au marché sous forme de contingents tarifaires pour les produits laitiers, les produits avicoles et les produits à base d'œufs;
  • éliminer les classes de lait 6 et 7 actuelles et calculer le prix des composants pour le lait écrémé en poudre, les concentrés de protéines laitières et les préparations pour nourrissons en fonction d'un prix de référence en vigueur aux États-Unis;
  • établir un mécanisme pour surveiller les exportations de lait écrémé en poudre, de concentrés de protéines laitières et de préparations pour nourrissons; ces produits seront assujettis à des surtaxes si les exportations dépassent le seuil convenu.

Évolution des exportations canadiennes vers les États-Unis et le Mexique

L'ACEUM est en vigueur depuis un peu plus d'un an, soit depuis le 1er juillet 2020. Depuis cette date, les exportations de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada à destination des membres de l'ACEUM ont totalisé 43,0 G$ CA, soit une hausse de 9,4 % par rapport à l'année précédente. En ce qui concerne la garantie des avantages pour le Canada qui ont été ajoutés à l'Accord ou les compromis inclus dans l'Accord, les produits laitiers, les produits avicoles et les produits à base d'œufs comptaient parmi les 10 premiers produits exportés vers les États-Unis et le Mexique durant la période allant du milieu de 2020 à 2021. Malgré tout, la catégorie des confiseries à base de sucre (y compris le chocolat blanc) et ne contenant pas de cacao, non dénommés ailleurs (n.d.a.) (SH : 170490) était le 16e plus important produit exporté uniquement vers les États-Unis, pour une valeur de 490,5 M$ CA (2020-2021), et ces produits à base de sucre ont connu une baisse de −5,9 % comparativement à la période allant de juillet 2019 à juin 2020.

Au niveau sectoriel, depuis l'entrée en vigueur de l'ACEUM, les cinq principaux produits canadiens exportés vers les membres de l'ACEUM ayant connu une croissance sont les hosties pour la communion, les cachets vides pour usage médical, les produits de boulangerie et produits similaires, non dénommés ailleurs (SH : 190590); l'huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique (SH : 151419); les viandes désossées de bovins, fraîches ou réfrigérées (SH : 020130); le crabe congelé non décortiqué (SH : 030614); et le tourteau de canola (SH : 230641). Parmi les 10 principaux produits exportés par le Canada, les produits ayant enregistré la plus forte croissance au cours de la même période sont le crabe congelé non décortiqué (+74,3 %), les graines de canola (+38,3 %), l'huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique (+22,7 %) et le tourteau de canola (+20,6 %). Par contre, les exportations autres que les produits à base de sucre, non dénommés ailleurs, qui ont subi une baisse sont les bovins sur pied, autres que les animaux reproducteurs de race pure (−20,6 %); les gaufres et gaufrettes (−5,0 %), l'avoine, à l'exclusion de l'avoine de semence (−4,1 %); le café caféiné torréfié (−3,2 %); le saumon de l'Atlantique frais ou réfrigéré, à l'exclusion des abats (−1,7 %); et le chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao, non dénommés ailleurs (−1,2 %).

Les exportations du Canada à destination des membres de l'ACEUM dont la croissance a été la plus rapide au cours de la période de quatre ans (de juillet 2017 à juin 2021) sont le crabe congelé (uniquement exporté vers les États-Unis), qui affichait un TCAC de 23,1 %; les hosties pour la communion, les cachets vides pour usage médical, les produits de boulangerie, non dénommés ailleurs (12,1 %); les coupes de bœuf désossées, fraîches ou réfrigérées (11,0 %); et le homard congelé non décortiqué (11,0 %). Les principales exportations canadiennes à destination de l'Amérique du Nord ayant connu une baisse pendant cette période sont le froment (blé) et le méteil (à l'exclusion des semences et du blé dur), avec un TCAC de −17,3 %; le café caféiné torréfié (−8,1 %); et les confiseries à base de sucre (y compris le chocolat blanc), ne contenant pas de cacao, non dénommés ailleurs (−5,0 %).

Les 20 principales exportations de produits agroalimentaires et de produits de la mer canadiens vers les États-Unis et le Mexique, en millions de dollars canadiens (période de juillet 2019 à juin 2021)
SH6 Description des exportations Avant l'ACEUM (de juillet 2019 à juin 2020) Après l'ACEUM (de juillet 2020 à juin 2021) Croissance de la valeur Croissance (%) 2019-2021 (juillet-juin)
Total - exportations 39 310,5 43 008,8 3 698,3 9,4
190590 1. Pains et pâtisseries 2 784,8 3 021,2 236,4 8,5
151419 2. Huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique 1 916,7 2 351,4 434,7 22,7
020130 3. Coupes de viande de bovins désossée, fraîche ou réfrigérée 1 932,6 2 038,2 105,6 5,5
030614 4. Crabe congelé non décortiqué 890,4 1 552,2 661,8 74,3
230641 5. Tourteau de canola 1 240,4 1 495,3 255,0 20,6
200410 6. Frites surgelées 1 231,1 1 373,9 142,8 11,6
120510 7. Graines de canola 826,7 1 143,6 316,9 38,3
210690 8. Autres préparations alimentaires, non dénommé ailleurs 1 065,3 1 143,4 78,1 7,3
010229 9. Bovins sur pied, autres que les animaux reproducteurs de race pure 1 144,1 908,4 −235,7 −20,6
030612 10. Homard congelé non décortiqué 714,6 835,9 121,3 17,0
180620 11. Chocolats et autres préparations alimentaires contenant du cacao, ≥2 kg 765,9 780,4 14,6 1,9
180690 12. Chocolats et autres préparations alimentaires contenant du cacao, non dénommé ailleurs 789,6 779,7 −9,9 −1,2
020319 13. Coupes de porc, fraîches ou réfrigérées, non dénommé ailleurs 647,1 702,1 54,9 8,5
030214 14. Saumon de l'Atlantique frais ou réfrigéré, à l'exclusion des abats 712,9 701,1 −11,8 −1,7
100199 15. Blé (à l'exclusion des semences et du blé dur) 585,2 597,1 11,9 2,0
170490 16. Confiseries à base de sucre (y compris le chocolat blanc), ne contenant pas de cacao, non dénommé ailleurs 521,4 490,5 −31,0 −5,9
100490 17. Avoine (à l'exclusion de l'avoine de semence) 494,1 473,8 −20,4 −4,1
030632 18. Homard vivant, frais ou réfrigéré 449,7 467,3 17,6 3,9
090121 19. Café torréfié, non décaféiné 481,6 466,1 −15,4 −3,2
190532 20. Gaufres et gaufrettes 484,7 460,6 −24,1 −5,0
Source : CATSNET

États-Unis

Après l'ACEUM (de juillet 2020 à juin 2021), les exportations de produits agroalimentaires et de produits de la mer canadiens vers les États-Unis ont totalisé 40,8 G$ CA, soit une hausse de 8,4 % par rapport à l'année précédente. À l'exception des confiseries à base de sucre ne contenant pas de cacao, non dénommés ailleurs (SH : 170490), qui ont diminué de −5,9 % comparativement à la période de 2019-2020, les autres compromis faits par le Canada dans l'Accord, notamment les produits laitiers, les produits avicoles et les produits à base d'œufs, faisaient partie des 20 principaux produits importés des États-Unis. Plus particulièrement, les exportations de produits de beurre et de fromage (sauf à l'état liquide) ont enregistré une croissance de 18,4 %, tandis que celles de produits de viande de volaille se sont également accrues de 1,3 % et qu'il y a eu une croissance négligeable de celles des préparations de céréales, de farine, d'amidon ou de lait pour l'alimentation des enfants (15 180 $ CA) après l'ACEUM. Les exportations d'œufs ont diminué de −4,2 % au cours de la même période, celles de produits à base de lait et de crème à l'état liquide ou en poudre (y compris le yogourt et le babeurre) ont reculé de −2,8 %, et celles de sucre raffiné et de confiseries à base de sucre ont diminué de −1,1 %.

Depuis l'entrée en vigueur de l'ACEUM, les cinq principaux produits canadiens exportés vers les États-Unis ayant tous affiché une croissance sont les hosties pour la communion, les cachets vides pour usage médical, les produits de boulangerie et les produits similaires, non dénommés ailleurs (3,0 G$ CA); l'huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique (2,1 G$ CA); les coupes de bœuf désossées, fraîches ou réfrigérées (1,9 G$ CA); le crabe congelé non décortiqué (1,6 G$ CA) et le tourteau de canola (1,5 G$ CA). Parmi les 20 principales exportations canadiennes, les produits ayant connu la plus forte croissance durant la même période sont le crabe congelé non décortiqué (+74,3 %); le tourteau de canola (+20,3 %); les plantes vivantes (y compris les racines), non dénommés ailleurs, et le blanc de champignons (+19,5 %); l'huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique (+18,7 %); et le homard congelé non décortiqué (+17,0 %). Par contre, les exportations de produits autres que ceux contenant du sucre, non dénommés ailleurs, qui ont diminué le plus sont les bovins sur pied, autres que les animaux reproducteurs de race pure (−20,6 %); les gaufres et gaufrettes (−4,8 %); ainsi que le chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao, non dénommés ailleurs (−4,0 %).

Les exportations canadiennes vers les États-Unis dont la croissance a été la plus rapide au cours de la période de quatre ans (de juillet 2017 à juin 2021) sont le crabe congelé, qui a affiché un TCAC de 23,1 %; les plantes vivantes (y compris les racines), non dénommés ailleurs, et le blanc de champignons (15,0 %); les piments du genre Capsicum ou du genre Pimenta, frais ou réfrigérés (13,2 %); et les hosties pour la communion, les cachets vides pour usage médical, les produits de boulangerie et produits similaires, non dénommés ailleurs (12,2 %). Les principales exportations canadiennes à destination des États-Unis qui ont subi une baisse pendant cette période de quatre ans sont le café caféiné torréfié (−8,1 %); le homard vivant frais et réfrigéré (−5,1 %); et les confiseries à base de sucre (y compris le chocolat blanc), ne contenant pas de cacao, non dénommés ailleurs (−5,0 %).

Les 20 principales exportations canadiennes vers les États-Unis, en millions de dollars canadiens (période de juillet 2019 à juin 2021)
SH6 Description des exportations Avant l'ACEUM (de juillet 2019 à juin 2020) Après l'ACEUM (de juillet 2020 à juin 2021) Croissance de la valeur Croissance (%) 2019-2021 (juillet-juin)
Total - exportations 37 684,5 40 835,4 3 151,0 8,4
190590 1. Pains et pâtisseries 2 784,2 3 021,1 236,9 8,5
151419 2. Huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique 1 803,7 2 140,7 336,9 18,7
020130 3. Coupes de viande de bovins désossées, fraîches ou réfrigérées 1 836,9 1 927,5 90,6 4,9
030614 4. Crabe congelé non décortiqué 890,4 1 552,2 661,8 74,3
230641 5. Tourteau de canola 1 237,1 1 488,4 251,3 20,3
200410 6. Frites surgelées 1 193,9 1 342,6 148,7 12,5
210690 7. Autres préparations alimentaires, non dénommé ailleurs 1 062,5 1 140,7 78,2 7,4
010229 8. Bovins sur pied, autres que les animaux reproducteurs de race pure 1 144,1 908,4 −235,7 −20,6
030612 9. Homard congelé non décortiqué 714,6 835,9 121,3 17,0
180620 10. Chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao, ≥2kg 757,8 773,4 15,6 2,1
030214 11. Saumon de l'Atlantique et du Danube frais ou réfrigéré, à l'exclusion des abats 712,9 701,1 −11,8 −1,7
180690 12. Chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao, non dénommé ailleurs 720,1 691,4 −28,7 −4,0
020319 13. Coupes de porc fraîches ou réfrigérées, non dénommé ailleurs 580,8 633,1 52,3 9,0
070960 14. Piments du genre Capsicum ou du genre Pimenta, frais ou réfrigérés 503,4 528,2 24,7 4,9
070200 15. Tomates fraîches ou réfrigérées 491,0 519,3 28,3 5,8
170490 16. Confiseries à base de sucre (y compris le chocolat blanc), ne contenant pas de cacao, non dénommé ailleurs 521,4 490,5 −31,0 −5,9
060290 17. Plantes vivantes (y compris les racines), non dénommé ailleurs, et blanc de champignons 393,3 470,1 76,8 19,5
030632 18. Homard vivant, frais ou réfrigéré 449,0 466,9 17,9 4,0
090121 19. Café torréfié, non décaféiné 481,6 466,1 −15,4 −3,2
190532 20. Gaufres et gaufrettes 482,8 459,8 −23,1 −4,8
1701-1704 Produits à base de sucre raffiné et confiseries à base de sucre (y compris le sucre de canne ou de betterave, le sirop, la mélasse, les confiseries sans cacao) 1 015,6 1 004,0 −11,5 −1,1
0207, 020990, 021099, 160231, 160232 Produits de viande de volaille (c'est-à-dire poulet, dinde, canard, oie, etc.) 464,6 470,6 6,0 1,3
0401-0404 Produits à base de lait ou de crème à l'état liquide ou en poudre (y compris le yogourt et le babeurre) 142,4 138,4 −4,0 −2,8
0405-0406 Autres produits laitiers dérivés du lait, y compris le beurre et le fromage (sauf à l'état liquide) 65,4 77,4 12,0 18,4
0407-0408 Oeufs 53,1 50,8 −2,2 −4,2
190110 Préparations à base de céréales, de farine, d'amidon ou de lait pour l'alimentation des bébés ou des jeunes enfants, conditionnées pour la vente au détail 0,0 15 180[a] 15 180 /0,0

Source : CATSNET

a : Valeur réelle 15 180 $ CA

Exportations de produits agroalimentaires et de produits de la mer canadiens vers les États-Unis - les 20 principaux produits selon le code SH-6
TCAC sur quatre ans (de juillet 2017 à juin 2021)
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
  1. Hosties pour la communication, cachets vides pour usage médical et produits de boulangerie, non dénommés ailleurs (n.d.a.) : 12,2 %
  2. Huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique : 7,5 %
  3. Coupes de bœuf désossées, fraîches : 11,1 %
  4. Crabe congelé non décortiqué : 23,1 %
  5. Tourteau de canola : 8,6 %
  6. Frites surgelées : 6,0 %
  7. Autres préparations alimentaires, n.d.a. : 5,8 %
  8. Bovins sur pied, autres que les animaux reproducteurs de race pure : −3,8 %
  9. Homard congelé non décortiqué : 11,0 %
  10. Chocolat et autres préparations contenant du cacao (>2 kg) : 5,1 %
  11. Saumon de l’Atlantique et du Danube frais : −1,7 %
  12. Chocolat et autres préparations contenant du cacao, n.d.a. : 5,4 %
  13. Coupes de porc fraîches, n.d.a. : −2,1 %
  14. Piments du genre Capiscum ou du genre Pimenta frais : 13,2 %
  15. Tomates fraîches : 8,5 %
  16. Confiseries à base de sucre ne contenant pas de cacao (y compris le chocolat blanc), n.d.a. : −5,0 %
  17. Plantes vivantes (y compris les racines), n.d.a., et blanc de champignons : 15,0 %
  18. Homard frais ou vivant : −5,1 %
  19. Café caféiné torréfié : −8,1 %
  20. Gaufres et gaufrettes : 2,8 %

Source :CATSNET

Mexique

Après l'ACEUM (de juillet 2020 à juin 2021), les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits la mer vers le Mexique ont totalisé 2,2 G$ CA, faisant un bond de 33,7 % par rapport à l'année précédente. Les avantages pour le Canada ou les compromis prévus dans l'Accord, comme le sucre raffiné et les confiseries à base de sucre, les produits laitiers, les produits avicoles et les produits à base d'œufs comptaient parmi les 20 principaux produits exportés vers le Mexique. Plus particulièrement, parmi les produits exportés vers ce pays, les exportations de produits de viande de volaille ont enregistré une croissance de 574,9 % et celles des œufs ont augmenté de 37,5 % après l'ACEUM. Parallèlement, les exportations canadiennes de produits à base de lait ou de crème à l'état liquide ou en poudre ont diminué de −36,0 % pendant la même période, et celles de produits à base de sucre raffiné et confiseries à base de sucre ont reculé de −6,0 %.

Depuis l'entrée en vigueur de l'ACEUM, les cinq principaux produits canadiens exportés au Mexique ayant affiché une croissance sont les graines de canola (865,4 M$ CA); le froment (blé) et le méteil (à l'exclusion des semences et du blé dur) (229,5 M$ CA); l'huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique (210,8 M$ CA); les coupes de bœuf désossées, fraîches ou réfrigérées (110,7 M$ CA); et les jambons, épaules et leurs morceaux, non désossés, de porcins, frais ou réfrigérés (99,3 M$ CA). Parmi les 20 principales exportations du Canada, les produits ayant enregistré la plus forte croissance pendant la même période sont les autres abats comestibles de bovins, congelés, non dénommés ailleurs (+87,7 %); l'huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique (+86,5 %); les graines de canola (+57,3 %), le malt non torréfié (+51,5 %); et les abats comestibles de porc congelés, non dénommés ailleurs (+40,2 %). Par contre, les seules exportations qui ont diminué sont celles des boyaux, vessies et estomacs d'animaux (autres que ceux de poissons), entiers ou en morceaux (−24,2 %); des jambons, épaules et coupes de porc salé, non désossés (−16.4%); des frites surgelées (−15,8 %); et des aliments pour chiens ou chats conditionnés pour la vente au détail (−2,8 %).

Les exportations canadiennes à destination du Mexique ayant connu la croissance la plus rapide durant la période de quatre ans (de juillet 2017 à juin 2021) sont le chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao, non dénommés ailleurs, qui ont enregistré un TCAC de 129,2 %; l'huile de canola raffinée à faible teneur en acide (43,1 %); l'avoine, sauf l'avoine de semence (26,7 %); et les abats comestibles de bovins, congelés, non dénommés ailleurs (22,2 %). Les exportations canadiennes à destination du Mexique ayant connu une baisse pendant cette période sont les lentilles séchées, écossées, même décortiquées ou cassées (−2,9 %); le froment (blé) et méteil, à l'exclusion du froment [blé] dur et de semence (−10,1 %); et les frites surgelées (−1,8 %).

Les 20 principales exportations canadiennes vers le Mexique, en millions de dollars canadiens (période de juillet 2019 à juin 2021)
SH6 Description des exportations Avant l'ACEUM (de juillet 2019 à juin 2020) Après l'ACEUM (de juillet 2020 à juin 2021) Croissance de la valeur Croissance (%) 2019-2021 (juillet-juin)
Total - exportations 1 626,1 2 173,4 547,3 33,7
120510 1. Graines de canola 550,0 865,4 315,4 57,3
100199 2. Froment (blé) (à l'exclusion du froment (blé) dur et de semence) 214,6 229,5 14,9 7,0
151419 3. Huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique 113,0 210,8 97,8 86,5
020130 4. Coupes de viande de bovins désossées, fraîches ou réfrigérées 95,7 110,7 15,0 15,7
020312 5. Jambons, épaules et leurs morceaux, non désossés, de porcins, frais ou réfrigérés 77,9 99,3 21,4 27,5
180690 6. Chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao, non dénommé ailleurs 69,5 88,3 18,8 27,1
020319 7. Coupes de porc, fraîches ou réfrigérées, non dénommé ailleurs 66,3 69,0 2,6 4,0
110710 8. Malt non torréfié 42,9 65,0 22,1 51,5
100490 9. Avoine (à l'exclusion de l'avoine de semence) 31,7 39,5 7,7 24,4
100830 10. Graines de canari 25,6 31,4 5,8 22,5
200410 11. Frites surgelées 37,2 31,3 −5,9 −15,8
110319 12. Gruaux et semoules de céréales, non dénommé ailleurs 21,0 26,1 5,1 24,4
071340 13. Lentilles, séchées, écossées, même décortiquées ou cassées 22,3 25,7 3,4 15,3
020329 14. Coupes de porc congelées, non dénommé ailleurs 23,7 24,3 0,6 2,6
050400 15. Boyaux, vessies et estomacs d'animaux (autres que ceux de poissons), entiers ou en morceaux 28,8 21,9 −7,0 −24,2
020629 16. Abats comestibles de bovins, congelés, non dénommé ailleurs 11,6 21,7 10,1 87,7
020630 17. Abats comestibles de porcins, frais ou réfrigérés 21,2 21,5 ,2 1,1
020649 18. Abats comestibles de porcins, congelés, non dénommé ailleurs 14,7 20,6 5,9 40,2
230910 19. Aliments pour chiens ou chats, conditionnés pour la vente au détail 18,5 17,9 −0,5 −2,8
021011 20. Jambons, épaules et leurs morceaux, non désossés, de porcins, salés 19,5 16,3 −3,2 −16,4
1701-1704 Produits à base de sucre raffiné et confiseries à base de sucre (y compris le sucre de canne ou de betterave, le sirop, la mélasse, les confiseries sans cacao) 7,5 7,0 −0,452 −6,0
0401-0404 Produits à base de lait ou de crème à l'état liquide ou en poudre (y compris le yogourt, le babeurre et le lactosérum) 4,1 2,6 −1,5 −36,0
0407-0408 Oeufs 1,4 1,9 0,511 37,5
0207, 020990, 021099, 160231, 160232 Produits de viande de volaille (c'est-à-dire poulet, dinde, canard, oie, etc.) 0,140 0,943 0,803 574,9
0405-0406 Autres produits laitiers dérivés du lait, y compris le beurre et le fromage (sauf à l'état liquide) 0,0 0,0 0,0 /0,0
190110 Préparations à base de céréales, de farine, d'amidon ou de lait pour l'alimentation des bébés ou des jeunes enfants, conditionnées pour la vente au détail 0,0 0,0 0,0 /0,0
Source : CATSNET
Exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits la mer vers le Mexique - les 20 principaux produits selon le code SH-6
TCAC sur quatre ans (de juillet 2017 à juin 2021)
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
  1. Graines de canola : 2,9 %
  2. Froment (blé) et méteil (à l'excluant du froment (blé) de semence) : -10,1 %
  3. Huile de canola raffinée à faible teneur en acide érucique : 43,1 %
  4. Coupes de bœuf désossées fraîches : 10,1 %
  5. Jambons, épaules et leurs morceaux, non désossés, frais : 20,7 %
  6. Chocolat et autres préparations à base de cacao, non dénommés ailleurs (n.d.a.) : 129,2 %
  7. Coupes de porc fraîches, n.d.a. : 0,9 %
  8. Malt non torréfié : 0,9 %
  9. Avoine (à l'excluant de l’avoine de semence) : 26,7 %
  10. Graines de canari : 18,4 %
  11. Frites surgelées : -1,8 %
  12. Gruaux et semoules de céréales, n.d.a. : 10,9 %
  13. Lentilles séchées, écossées : -32,9 %
  14. Coupes de porc fraîches, n.d.a.2 : 10,9 %
  15. Boyaux, vessies et estomacs d’animaux (à l'excluant de ceux de poisson) : 12,1 %
  16. Abats comestibles de bovins congelés, n.d.a. : 22,2 %
  17. Abats comestibles de porcins, frais : 7,9 %
  18. Abats comestibles de porcins, congelés, n.d.a. : 12,5 %
  19. Aliments pour chiens ou chats conditionnés pour la vente au détail : 3,5 %
  20. Jambons, épaules et leurs morceaux, non désossés, de porcins, salés : 11,3 %

Source : CATSNET

Pour de plus amples renseignements

Le Service des délégués commerciaux du Canada :

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Plus de renseignements sur les marchés agroalimentaires :

Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire
Découvrez l'agriculture mondiale et les débouchés agroalimentaires, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux, les tendances des marchés et les prévisions, et renseignez-vous sur les accords de libre-échange du Canada.

Service d'information sur les marchés agroalimentaires
Les entreprises canadiennes du secteur des produits agroalimentaires et des produits de la mer peuvent profiter d'un service personnalisé de rapports et d'analyses, et s'inscrire à notre liste de distribution pour recevoir les plus récents rapports directement dans leur boîte de réception.

Pour en savoir plus sur les industries agroalimentaires du Canada :

Secteurs agricoles du Canada
Aliments transformés et boissons, aide relative aux exigences réglementaires, processus d'approbation réglementaire, réglementation du secteur, Loi sur le commerce des spiritueux.

Pour de plus amples renseignements sur les foires commerciales, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@agr.gc.ca

Ressources

Évolution des exportations canadiennes vers les membres de l'ACEUM
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Erin-Ann Chauvin, analyste principal du marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2021).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa ON  K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@agr.gc.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document selon le modèle suivant : AAC, titre du document, année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.