Aperçu statistique de l'industrie fruitière du Canada 2020

Pour votre convenance, ce rapport est disponible en PDF (format de document portable) :
PDF (2,6 Mo)

Rédigé par :
Section de l’horticulture
Division des cultures et de l'horticulture
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Juin 2021

Aperçu

Malgré une saison de croissance relativement courte, les producteurs canadiens cultivent une grande variété de fruits, y compris des pommes, des fruits tendres (pêches, nectarines, poires, prunes, pruneaux et cerises), des raisins, des bleuets, des canneberges, des fraises et des framboises. Le sud de l’Ontario et le sud-ouest de la Colombie-Britannique, qui profitent d’environ 180 jours sans gel chaque année, produisent la majeure partie des fruits cultivés au pays, tandis que le Québec et les Maritimes ont également une importante production fruitière, bien qu’ils comptent seulement 120 jours sans gel par année. Les fruits représentaient 20 % des recettes monétaires agricolesNote de bas de page 1 provenant des produits horticoles comestibles au Canada en 2020.

L’industrie fruitière emploie beaucoup de main-d’œuvre, comptant surtout sur des travailleurs étrangers temporaires. La main-d’œuvre est nécessaire pendant toute la saison de croissance pour la protection des cultures, l’élagage, la gestion de la charge culturale, l’irrigation et d’autres tâches qui assurent la santé à long terme des plants à petits fruits vivaces, des arbustes et des arbres. En raison de la fermeture des frontières du Canada pour ralentir la propagation de la pandémie de COVID-19, 2020 a été une année particulièrement difficile. Selon Statistique Canada, le Canada a pu faire venir 50 126 travailleurs étrangers en 2020 pour soutenir tous les secteurs agricoles (soit une diminution de 6,5 % par rapport à 2019), dont 11 916 pour travailler dans l’industrie fruitière (soit une baisse de 6,7 % par rapport à 2019).

Malgré la stabilité de la superficie consacrée aux cultures fruitières en 2020 (129 800 hectares), la superficie productive a diminué de 1,4 %, pour se situer à 86 463 hectares, et les volumes de fruits produits ont reculé de 5,0 % par rapport à 2019, pour totaliser 897 946 tonnes métriques. Les volumes récoltés ont diminué dans pratiquement toutes les productions fruitières, à l’exception des pommes (+2,1 %) et des canneberges (+3,4 %) qui sont respectivement la première et la deuxième plus importante culture fruitière au Canada sur le plan du volume de production. Malgré une baisse de 12,1 % de la production de pommes en Colombie-Britannique, troisième province pomicole, cette baisse a été partiellement compensée par une hausse de 5,4 % de la production en Ontario et une augmentation de 6,6 % au Québec, qui sont respectivement la première et la deuxième plus importante province pomicole. Pour ce qui est de la canneberge, l’augmentation globale de la production est essentiellement attribuable à une augmentation de 50,3 % de la production en Colombie-Britannique, malgré une diminution de 9,8 % au Québec. Ensemble, ces deux provinces produisent plus de 90 % de la production globale canadienne, et en 2020, le Québec comptait pour 64,5 % de la production globale, et la Colombie-Britannique, 29,0 %.

En 2020, le gel printanier et des conditions estivales peu clémentes ont nui aux productions fruitières canadiennes. Les fruiticulteurs de la Colombie-Britannique ont déclaré des récoltes moindres de framboises (−19 %), de cerises douces (−19 %), de raisins de l’espèce Vitis vinifera (−15 %), de bleuets en corymbe (−13 %) et de pommes (−12 %). Ces récoltes réduites s’expliquent par un gel printanier tardif, suivi de températures estivales plus fraîches que la normale dans la vallée de l’Okanagan, ce qui a eu des répercussions sur les cultures de fruits de verger et de raisins, ainsi que le temps frais et pluvieux dans la vallée du Fraser qui, en plus du taux peu élevé de pollinisation et de la pénurie de main-d’œuvre, a particulièrement touché la culture de bleuets. Le gel printanier et la sécheresse estivale ont réduit la production de bleuets sauvages dans les Maritimes, d’où une baisse de 20 % des volumes de production du pays en 2020.

Les producteurs de fruits de l’Ontario, province qui cultive la majeure partie des fruits tendres au Canada, ont rapporté une production inférieure de cerises douces (−17,5 %), de pêches (−15,5 %), de cerises acides (−14,7 %), de prunes et pruneaux (−13,8 %) et de poires (−7,4 %), en raison d’un gel hâtif et d’un épisode de grêle au printemps, puis de conditions estivales sèches.

Avec une production de 390 995 tonnes métriques, les pommes sont restées en tête du secteur des fruits sur le plan du volume produit, représentant 43,5 % de la production fruitière globale canadienne en 2020. Les canneberges sont devenues la deuxième plus importante culture fruitière en volume (162 243 tonnes métriques, 18,1 %), dépassant les bleuets (148 444 tonnes métriques, 16,5 %), qui se sont classés comme la deuxième culture en importance en 2019. Ils étaient suivis des raisins (103 353 tonnes métriques, 11,5 %) et des fraises (24 158 tonnes métriques, 2,8 %).

La valeur à la ferme des fruits au Canada a diminué de 4,3 % pour être ramenée à 1,2 milliard de dollars en 2020, surtout en raison de la baisse du volume de production et des ventes de cerises douces (−19 %), de raisins (−13 %) et de bleuets (−10 %). En revanche, les ventes de canneberges se sont accrues de 16 % pour s’établir à 154,9 millions de dollars, surtout grâce au rebondissement des ventes en Colombie-Britannique, où la valeur à la fermeNote de bas de page 2 avait chuté de 40 % en 2019. En 2020, la Colombie-Britannique a généré la plus grande part des ventes de fruits (36 %), suivie du Québec (27 %) et de l’Ontario (26 %).

En 2020, les bleuets ont continué d’être la plus importante culture fruitière en valeur (274,0 millions de dollars) et représentaient 23 % de la valeur à la ferme globale des fruits produits, devant les pommes (256,1 millions de dollars), les raisins (187,4 millions de dollars), les canneberges (154,9 millions de dollars) et les fraises (127,5 millions de dollars).

La valeur des exportations canadiennes de fruits frais et congelésNote de bas de page 3 s’est accrue de 4,1 % pour atteindre 878 millions de dollars en 2020, surtout grâce à l’augmentation des exportations nationales de fruits congelés. Les bleuets continuent d’être les principaux fruits exportés par le Canada en volume et en valeur, représentant 61,2 % des revenus d’exportation et 48,3 % du volume exporté. Les bleuets sauvages (ou bleuets nains) constituaient 59,4 % de la valeur totale des bleuets et 60,4 % du volume total de bleuets. Les bleuets congelés représentaient 77,3 % de la valeur globale des exportations exprimée en dollars et 82,7 % du volume des exportations de bleuets en 2020. La plus grande part des exportations de bleuets frais est composée de bleuets en corymbe (91,2 % pour ce qui est de la valeur et 75,1 % en volume), tandis que la plus large part des exportations de bleuets congelés est composée de bleuets sauvages (72,6 % en valeur et 67,8 % en volume). Les États-Unis demeurent la principale destination des exportations canadiennes, soit 65,1 % de la valeur de toutes les exportations de fruits et 68,1 % du volume en 2020.

Les importations canadiennes de fruits frais et congelés s’accroissent constamment depuis vingt ans. Le Canada a importé pour 6,66 milliards de dollars de fruits frais et congelés en 2020, ce qui constitue une hausse de 4,5 % par rapport à l’année précédente. En 2020, les trois principaux fruits importés au Canada, selon la valeur en dollars, étaient les raisins (10,3 %), les bananes (8,8 %) et les fraises (8,6 %). Pour ce qui est du volume, les trois principaux fruits importés étaient les bananes (21,2 %), les melons d’eau (8,0 %) et les raisins (7,3 %). Le principal fournisseur de fruits du Canada continue d’être les États-Unis, représentant 41,6 % de la valeur d’importation, suivi du Mexique (16,6 %), du Chili (4,6 %) et du Pérou (4,1 %).

1. Production

Les bleuets constituent la plus importante culture fruitière au Canada, tant sur le plan de la valeur à la ferme (près de 274 millions de dollars en 2020) que de la superficie (76 968 hectares), et ils arrivent en tête des exportations canadiennes de fruits. Le Canada est le deuxième producteur mondial de bleuets, après les États-Unis, et l’industrie canadienne, qui fait appel à des méthodes de production et à des technologies de transformation modernes, jouit d’une chaîne d’approvisionnement, de transformation et de production pleinement intégrée. Le Canada produit et transforme deux types de bleuets, soit le bleuet en corymbe (bleuet cultivé) et le bleuet nain (bleuet sauvage). Les deux types de bleuets sont récoltés de la fin de l’été jusqu’au début de l’automne. Le bleuet nain est une plante indigène dans l’est du pays et dans le Canada Atlantique et sa production commerciale se limite aux provinces du Québec (48 %), du Nouveau-Brunswick (18 %), de la Nouvelle-Écosse (22 %) et de l’Île-du-Prince-Édouard (12 %), tandis que la Colombie-Britannique a produit 96 % des bleuets de corymbe du Canada en 2020.

La production totale de bleuets par le Canada a considérablement diminué (−16 %) en 2020 en raison suite des phénomènes météorologiques extrêmes qui ont nui à la production de bleuets en corymbe et de bleuets sauvages, qui ont respectivement diminué de 13 % et 19 % en 2020. Après avoir atteint un sommet en 2016 pour fracasser un record de tous les temps de 133 128 tonnes métriques, la production de bleuets sauvages a constamment diminué, pour être ramenée à 71 290 tonnes métriques en 2020. Par contre, la production de bleuets en corymbe continue d’augmenter, ayant atteint un niveau record de 88 540 tonnes métriques en 2019. La diminution du volume de bleuets sauvages est attribuable à une combinaison de facteurs, notamment des saisons consécutives de phénomènes météorologiques extrêmes (un gel printanier sévère en 2017 au Québec et dans les Maritimes ainsi qu’un gel dévastateur en juin 2018 en Nouvelle-Écosse) de même qu’une diminution de la superficie récoltée. Parallèlement, l’augmentation du volume de la culture de bleuets en corymbe est surtout attribuable à l’élargissement constant de la superficie ensemencée, surtout en Colombie-Britannique où elle a atteint un sommet de tous les temps (10 741 hectares) en 2019.

Les pommes continuent d’être la principale culture fruitière du Canada en volume et la deuxième en valeur, après les bleuets. La production pomicole est variable depuis quelques années, la moyenne quinquennale se situant à 392 480 tonnes métriques. La superficie de nouvelles plantations de vergers, en baisse constante depuis dix ans, montre des signes de stabilisation puisqu’on a constaté la première augmentation significative d’une année à l’autre de 2 % en 2020, pour atteindre 17 566 hectares. La baisse de la superficie consacrée à la pomiculture depuis quelques années s’explique principalement par la production d’autres fruits de verger (surtout des cerises) et par l’adoption de la plantation de vergers à haute densité pour les nouvelles variétés de pommes, comme Ambrosia et Honeycrisp, qui répondent davantage à la demande des consommateurs et qui exigent une qualité supérieure sur le marché.

La concurrence s’avive pour les pomiculteurs canadiens, les pressions sur le marché étant dues à l’offre excédentaire mondiale, à la fusion d’entreprises de vente au détail et à l’intensification de la concurrence étrangère, tant sur les marchés canadiens que sur les marchés d’exportation. Ces pressions ont incité les grandes provinces productrices à moderniser la composition de leurs variétés de pommes grâce à des initiatives de replantation comprenant l’introduction de nouvelles variétés de pommes afin d’améliorer la rentabilité de leurs activités. À la suite de ces efforts, les trois nouvelles variétés de pommes les plus cultivées (Gala, Ambrosia et Honeycrisp) forment plus du tiers de la récolte de pommes canadiennes destinées au marché frais.

Avec 12 541 hectares cultivés et une valeur à la ferme de plus de 187 millions de dollars en 2020, les raisins constituent encore la troisième plus importante culture fruitière du Canada, tant en superficie qu’en valeur, et la quatrième plus importante culture en volume de production. La production vitivinicole du Canada est concentrée dans les quatre provinces de l’Ontario, de la Colombie-Britannique, du Québec et de la Nouvelle-Écosse, la péninsule du Niagara dans le sud de l’Ontario et la vallée de l’Okanagan en Colombie-Britannique étant les deux principales régions productrices de raisin et de vin au Canada. Au début des années 1990, les raisins de table (Vitis Labrusca) représentaient près de 40 % de la superficie encépagée au Canada. En 2020, moins de 3 % de la superficie encépagée totale était occupée par le raisin labrusca (316 hectares), tandis que les raisins vinifera et hybrides occupaient 97 % de cette superficie et représentaient 98 % du volume global de production.

Première province viticole, l’Ontario a contribué à presque 68 % de la production nationale de raisin de cuve en 2020, suivie de la Colombie-Britannique (27 %), du Québec (3,3 %) et de la Nouvelle-Écosse (1,8 %). La production canadienne de raisin de cuve est en hausse depuis dix ans grâce à la forte demande de vins canadiens de grande qualité vendus sous la bannière VQA (Vintners’ Quality Assurance) et elle a atteint un record de tous les temps de 117 999 tonnes métriques en 2019. La production de raisin de cuve a subi une chute de près de 15 % en 2020, surtout en raison d’une culture de plus faible densité du raisin en Ontario (−16 %) et en Colombie-Britannique (−15 %). L’Ontario a connu une saison de croissance chaude et sèche, qui a entraîné une baisse de rendement. La récolte de 2020 s’est ressentie des répercussions variables de la chaleur et de la sécheresse saisonnière, certaines variétés s’en étant mieux tirées que d’autres. Même si les conditions chaudes et sèches peuvent avoir une incidence négative sur les rendements, elles peuvent également mener à la production de raisins et de vins de très grande qualité de cépages clés. De même, bien que les producteurs de raisins de la Colombie-Britannique aient également obtenu des rendements inférieurs, en raison d’une combinaison de phénomènes météorologiques (gel hâtif soudain, retard du débourrement, printemps et début d’été humides et frais ayant mené à une nouaison inférieure à la moyenne), la qualité des raisins de 2020 a été exceptionnelle.

Le Canada occupe le deuxième rang des producteurs de canneberges, après les États-Unis. En 2020, les canneberges sont devenues la deuxième plus importante culture fruitière du Canada pour ce qui est du volume de production, après les pommes et avant les bleuets, et elles se classent au quatrième rang pour ce qui est de la valeur et de la superficie ensemencée. Ensemble, le Québec et la Colombie-Britannique constituaient près de 94 % de la culture de canneberges du Canada en 2020, tandis que le Nouveau-Brunswick était la troisième plus importante province productrice de canneberges, avec une production représentant 4,5 % de la récolte du Canada en 2020. Non seulement le Québec est-il actuellement le premier producteur de canneberges au pays, constituant près de 65 % de la production canadienne totale, mais il est aussi le plus grand producteur mondial de canneberges biologiques.

Même si la superficie canadienne en canneberges semble être relativement stable depuis cinq ans, fluctuant entre 7 517 hectares en 2016 et 7 476 hectares en 2020, elle a effectivement augmenté de 22 % au cours des dix dernières années (6 137 hectares en 2011), surtout à la suite d’un bond de 63 % au Québec, où la superficie ensemencée est passée de 2 873 hectares en 2011 à 4 697 hectares en 2020. La superficie ensemencée en Colombie-Britannique s’établissait à 2 145 hectares en 2020 et elle est en baisse depuis son sommet de 2 691 hectares en 2017. Au cours de la dernière décennie, la forte demande des consommateurs de produits à base de canneberges a favorisé l’agrandissement et le développement de nombreuses nouvelles exploitations, particulièrement dans l’est du Canada, où la disponibilité de terres agricoles à prix raisonnable ne représente pas autant un problème qu’en Colombie-Britannique. Cette demande a été alimentée par une combinaison de campagnes de marketing vigoureuses et un ensemble croissant de preuves scientifiques qui démontrent l’atout santé des canneberges, lesquels ont contribué à sensibiliser un nombre accru de consommateurs à l’intérêt de consommer ce fruit.

1.1. Superficie fruitière1 totale, ventilée par produit (en hectares)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bleuets nains 68 785 66 574 65 642 65 159 65 316
Pommes 17 676 17 395 17 451 17 230 17 566
Raisins2 12 627 12 476 12 517 12 521 12 541
Bleuets en corymbe 10 543 11 044 11 037 11 604 11 652
Canneberges 7 517 7 582 7 241 7 382 7 476
Fraises 4 110 3 939 3 904 3 839 3 737
Pêches 2 664 2 562 2 503 2 465 2 433
Cerises, douces 2 176 2 097 2 104 2 128 2 095
Framboises 2 314 2 140 2 093 1 963 1 775
Baies d'amélanches 1 122 1 066 976 956 947
Cerises, aigres 1 063 1 007 996 926 892
Poires 894 839 843 832 826
Camerises n/d n/d 557 668 698
Prunes et pruneaux 645 626 616 608 599
Nectarines 336 323 317 309 303
Groseilles à grappe n/d n/d 106 125 133
Abricots 146 133 132 130 127
Mûres sauvages n/d n/d 120 111 102
Autres fruits 1 571 1 445 X 580 582
Total 134 202 131 247 129 967 129 535 129 800

Remarques :

1. La superficie totale inclut la superficie en production et celle non en production.

2. Cette catégorie inclut les raisins de table et les raisins pour la production du vin.

X. Confidentiel en vertu des dispositions de la Loi sur la statistique.

n/d  Indisponible pour une période de référence précise.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

1.2. Superficie fruitière totale en 2020, ventilée par produit (en pourcentage)

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

Description de l’image ci-dessus

Superficie fruitière totale en 2020, ventilée par produit

  • Bleuets nains 50 %
  • Pommes 13 %
  • Raisins 10 %
  • Bleuets en corymbe 9 %
  • Canneberges 6 %
  • Autres 12 %

1.3. Superficie fruitière1 totale, ventilée par province (en hectares)

  2016 2017 2018 2019 2020
Terre-Neuve-et-Labrador 348 328 283 239 222
Île-du-Prince-Édouard 5 818 5 624 5 694 5 601 5 446
Nouvelle-Écosse 19 801 18 599 18 208 18 087 18 296
Nouveau-Brunswick 18 401 16 725 16 284 16 432 16 991
Québec 42 327 42 914 43 012 42 750 42 707
Ontario 20 494 19 969 19 839 19 468 19 407
Manitoba 277 261 230 211 204
Saskatchewan 785 786 705 641 620
Alberta 872 812 805 779 766
Colombie-Britannique 25 078 25 230 24 906 25 327 25 139
Canada 134 202 131 247 129 967 129 535 129 800

Remarques :

1. La superficie totale inclut la superficie en production et celle non en production.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

1.4. Superficie fruitière totale en 2020, ventilée par province (en pourcentage)

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

Description de l’image ci-dessus

Superficie fruitière totale en 2020, ventilée par province

  • Québec 33 %
  • Colombie-Britannique 19 %
  • Ontario 15 %
  • Nouvelle-Écosse 14 %
  • Nouveau-Brunswick 13 %
  • Autres 6 %

1.5. Volume de fruits produits, ventilé par produit (en tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
Pommes 417 989 367 667 402 978 382 771 390 995
Canneberges 180 292 126 714 178 537 156 846 162 243
Raisins1 105 956 121 378 110 713 121 511 103 353
Bleuets en corymbe 78 062 69 835 73 297 88 540 77 154
Bleuets nains 133 128 93 067 81 932 87 950 71 290
Fraises 26 598 28 455 28 039 27 270 24 158
Pêches 22 074 24 485 23 777 22 862 19 837
Cerises, douces 18 321 25 633 26 182 22 079 17 994
Poires 8 306 9 934 9 053 9 396 8 526
Framboises 11 670 9 775 10 338 9 145 7 653
Prunes et pruneaux 3 092 3 974 3 643 4 096 3 553
Cerises, aigres 6 775 4 626 3 816 3 669 3 168
Nectarines 4 118 4 286 4 562 3 435 2 918
Abricots 1 173 955 1 067 917 818
Mûres sauvages n/d n/d 956 880 677
Baies d'amélanches 545 738 696 620 668
Camerises n/d n/d 254 395 374
Groseilles à grappe n/d n/d 181 214 170
Autres fruits n/d n/d 2 305 2 516 2 396
Total 1 018 099 891 522 962 325 945 112 897 946

Remarques :

1.  Cette catégorie inclut les raisins de table et les raisins pour la production du vin.

n/d  Indisponible pour une période de référence précise.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

1.6. Volume de fruits produits en 2020, ventilé par produit (en pourcentage)

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

Description de l’image ci-dessus

Volume de fruits produits en 2020, ventilé par produit

  • Pommes 44 %
  • Canneberges 18 %
  • Raisins 11 %
  • Bleuets en corymbe 9 %
  • Bleuets nains 8 %
  • Autres 10 %

1.7. Tendance sur dix du volume total de fruits produits

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

Description de l’image ci-dessus
Production fruitière commercialisée – Tendance sur 10 ans (tonnes métriques)
  2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Total fruits (tonnes métriques) 794 574 719 455 862 259 915 262 850 816 1 018 098 891 522 962 325 945 112 897 946

1.8. Volume de fruits produits, ventilé par province (en tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
Terre-Neuve-et-Labrador 736 606 391 313 472
Île-du-Prince-Édouard 13 217 11 598 9 535 10 143 9 518
Nouvelle-Écosse 68 579 64 938 43 045 51 252 53 140
Nouveau-Brunswick 49 956 35 750 36 482 40 567 26 555
Québec 310 500 234 943 282 437 268 489 266 757
Ontario 273 934 253 516 280 161 271 731 259 863
Manitoba 533 590 434 468 345
Saskatchewan 531 528 525 549 566
Alberta 466 752 714 723 701
Colombie-Britannique 299 644 288 300 308 601 300 878 280 029
Canada 1 018 099 891 522 962 325 945 112 897 946

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

1.9. Volume de fruits produits en 2020, ventilé par province (en pourcentage)

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

Description de l’image ci-dessus

Volume de fruits produits en 2020, ventilé par province

  • Colombie-Britannique 31 %
  • Québec 30 %
  • Ontario 29 %
  • Nouvelle-Écosse 6 %
  • Nouveau-Brunswick 3 %
  • Autres 1 %

1.10. Valeur à la ferme des fruits1, ventilée par produit (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
Pommes 233 147 228 955 249 280 245 740 259 091
Raisins2 161 917 192 089 186 805 215 619 187 410
Bleuets en corymbe 163 319 155 913 177 149 182 130 161 816
Canneberges 157 933 114 858 142 960 133 409 154 891
Fraises 108 534 123 970 123 273 130 436 127 450
Bleuets nains 91 194 58 714 82 719 122 305 112 177
Cerises, douces 60 330 88 173 100 948 89 098 72 210
Pêches 32 802 40 583 36 680 42 726 38 120
Framboises 37 952 34 942 35 452 32 128 28 596
Poires 9 081 9 536 9 638 10 714 10 298
Prunes et pruneaux 5 374 8 055 7 248 8 940 8 285
Nectarines 7 646 8 510 9 594 7 322 6 871
Cerises, aigres 4 575 4 527 3 583 4 282 3 880
Mûres sauvages n/d n/d 4 855 4 609 3 737
Baies d'amélanches 1 981 2 368 2 414 2 293 2 545
Camerises n/d n/d 1 316 2 321 2 364
Abricots 2 217 1 800 2 047 1 745 1 668
Groseilles à grappe n/d n/d 682 874 704
Autres fruits 11 911 8 349 4 400 3 890 5 136
Total 1 089 913 1 081 341 1 181 043 1 240 582 1 187 249

Remarques :

1. La valeur à la ferme est la valeur reçue par les producteurs lors de la première transaction et du premier changement de propriétaire. Cette valeur exclut les coûts faisant l'objet d'une facturation distincte, dont ceux liés à la livraison, à l'entreposage, à la mise en marché et aux frais administratifs.

2. Cette catégorie inclut les raisins de table et les raisins pour la production du vin.

n/d  Indisponible pour une période de référence précise.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

1.11. Valeur à la ferme des fruits en 2020, ventilée par produit (en pourcentage)

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

Description de l’image ci-dessus

Valeur à la ferme des fruits en 2020, ventilée par produit

  • Pommes 22 %
  • Raisins 16 %
  • Bleuets en corymbe 13 %
  • Canneberges 13 %
  • Fraises 11 %
  • Autres 25 %

1.12. Valeur à la ferme des fruits, ventilée par province (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
Terre-Neuve-et-Labrador 1 377 920 943 930 1 232
Île-du-Prince-Édouard 10 312 6 754 10 103 12 705 15 162
Nouvelle-Écosse 63 699 61 802 50 016 60 378 67 259
Nouveau-Brunswick 36 989 24 625 38 741 48 360 37 932
Québec 277 450 235 573 275 514 312 736 326 452
Ontario 285 769 311 002 314 068 326 454 307 609
Manitoba 2 296 2 794 2 135 2 211 1 687
Saskatchewan 2 274 2 518 2 545 2 707 2 703
Alberta 2 783 3 425 3 364 3 355 3 110
Colombie-Britannique 406 964 431 928 483 612 470 747 424 104
Canada 1 089 913 1 081 341 1 181 043 1 240 582 1 187 249

Remarques :

1. La valeur à la ferme est la valeur reçue par les producteurs lors de la première transaction et du premier changement de propriétaire. Cette valeur exclut les coûts faisant l'objet d'une facturation distincte, dont ceux liés à la livraison, à l'entreposage, à la mise en marché et aux frais administratifs.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

1.13. Valeur à la ferme des fruits en 2020, ventilée par province (en pourcentage)

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve

Description de l’image ci-dessus

Valeur à la ferme des fruits en 2020, ventilée par province

  • Colombie-Britannique 36 %
  • Québec 27 %
  • Ontario 26 %
  • Nouvelle-Écosse 6 %
  • Nouveau-Brunswick 3 %
  • Autres 2 %

2. Commerce

Étant donné la latitude nordique et la courte saison de croissance au Canada, le pays dépend largement des importations pour répondre à la demande intérieure croissante de fruits toute l’année. Par conséquent, le déficit commercial du Canada pour les fruits s’alourdit constamment et a atteint un sommet de près de 5,8 milliards de dollars en 2020.

Les exportations canadiennes de fruits (frais et congelés) ont enregistré une croissance de 21 % au cours des cinq dernières années, pour atteindre un montant record de plus de 877 millions de dollars en 2020, tandis que les importations de fruits (frais et congelés) par le pays ont augmenté de 12 % pendant la même période, pour se situer à leur niveau le plus élevé, soit 6,7 milliards de dollars en 2020.

Les bleuets représentaient 61 % de la valeur des exportations de fruits en 2020, suivis des cerises douces (8,2 %), des canneberges (6,6 %) et des pommes (4,8 %). Parallèlement à l’augmentation de la production de bleuets au Canada au cours de la dernière décennie, l’industrie a cherché activement à accroître ses exportations en augmentant les volumes expédiés dans ses marchés existants et en explorant de nouveaux débouchés. Tandis que les États-Unis constituent le principal débouché des exportations canadiennes de bleuets, ayant absorbé 65 % de toutes les exportations canadiennes en 2020, on note que les bleuets en corymbe sont bien plus fortement tributaires de ce seul marché (95 % des exportations) que les bleuets sauvages (44 % des exportations). Cette situation s’explique en partie par la composition des exportations en 2020, qui dans le cas des bleuets sauvages était presque entièrement (93 %) constituée de produits congelés faciles à expédier à l’étranger et, dans le cas des bleuets en corymbe dont la durée de conservation est courte, était constituée de fruits congelés (67 %) et de fruits frais (33 %).

Grâce à la récente augmentation de la superficie et du volume de production, les cerises douces représentent maintenant le deuxième fruit de verger en importance, après les pommes, et la deuxième culture fruitière d’exportation, derrière les bleuets. Les exportations de cerises douces ont atteint un sommet de près de 91 millions de dollars en 2018, année au cours de laquelle la production canadienne a fracassé un record (25 271 tonnes métriques), avant de revenir à 68 millions de dollars en 2019 et à 72 millions de dollars en 2020, après deux années consécutives de production plus faible.

La Colombie-Britannique, qui produit 96 % de la production nationale de cerises douces et la presque totalité des cerises douces destinées à l’exportation, a enregistré une croissance importante dans ce secteur, surtout au cours de la dernière décennie, période au cours de laquelle la production commerciale a plus que doublé, passant de 9 408 tonnes métriques en 2010 à 21 235 tonnes métriques en 2019. La production provinciale a diminué de 21 % en 2020 en raison d’un gel printanier tardif, suivi de températures estivales plus fraîches qu’à l’habitude dans la vallée de l’Okanagan.

Même si la Colombie-Britannique (et, par extension, le Canada) est un producteur de cerises douces relativement petit à l’échelle mondiale, ne représentant que 1 % de la production mondiale, ce secteur fruitier a un potentiel de développement, dû en partie à de nouvelles variétés de cerises de qualité supérieure qui sont spécialement adaptées aux conditions culturales de cette province.

2.1. Balance commerciale des fruits au Canada, en valeur (en milliers de dollars canadiens)

Balance commerciale des fruits au Canada - valeur
Exportations 2016 2017 2018 2019 2020
Frais et congelés1 726 313 694 138 819 948 843 295 877 527
Transformés 874 408 920 267 951 275 1 000 303 1 046 824
Total 1 600 721 1 614 405 1 771 223 1 843 598 1 924 351
Importations
Frais et congelés1 5 964 167 6 056 912 6 201 850 6 368 860 6 655 763
Transformés 4 428 491 4 532 348 4 732 415 4 786 487 4 856 579
Total 10 392 658 10 589 260 10 934 265 11 155 347 11 512 342
Balance commerciale (Exportations-Importations)
Frais et congelés1 −5 237 855 −5 362 774 −5 381 902 −5 525 565 −5 778 236
Transformés −3 554 083 −3 612 081 −3 781 140 −3 786 184 −3 809 755
Total −8 791 937 −8 974 855 −9 163 042 −9 311 749 −9 587 991

Remarque :

1. Peut comprendre les fruits séchés.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.2 Importations de fruits au Canada, 2016-2020

La description de cette image suit.

1. Peut comprendre les fruits séchés.
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

Description de l’image ci-dessus
Importations de fruits frais du Canada, en milliers de dollars canadiens
Importations 2016 2017 2018 2019 2020
Frais et congelés1 5 964 167 6 056 912 6 201 850 6 368 860 6 655 763
Transformés 4 428 491 4 532 348 4 732 415 4 786 487 4 856 579

1. Peut comprendre les fruits séchés.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.3. Exportations de fruits du Canada, 2016-2020

La description de cette image suit.

1. Peut comprendre les fruits séchés.
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

Description de l’image ci-dessus
Exportations de fruits frais du Canada, en milliers de dollars canadiens
Exportations 2016 2017 2018 2019 2020
Frais et congelés1 726 313 694 138 819 948 843 295 877 527
Transformés 874 408 920 267 951 275 1 000 303 1 046 824

1. Peut comprendre les fruits séchés.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.4. Exportations

2.4.1. Valeur des exportations de fruits1, ventilée par produit (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bleuets nains2 223 292 189 069 238 821 294 821 312 786
Bleuets en corymbe2 199 106 220 303 236 021 257 944 224 691
Cerises, douces 77 574 71 510 90 594 67 608 72 213
Canneberges 88 469 59 516 82 586 47 682 57 844
Pommes3 51 234 51 696 45 222 41 088 42 318
Framboises2,4 12 899 10 561 9 216 9 068 12 881
Fraises2 2 789 5 994 10 169 11 451 11 523
Noisettes ou avelines 42 114 417 183 2 065
Melons d'eau 440 370 172 608 317
Raisins3 1 147 1 894 882 1 339 177
Autres 69 321 83 112 105 849 111 504 140 710
Total 726 313 694 138 819 948 843 295 877 527

Remarques :

1. Fruits frais sauf indication contraire.

2. Comprend les fruits congelés.

3. Comprend les fruits séchés.

4. Comprend les mûres.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.4.2. Les dix principales destinations des exportations canadiennes de fruits, en valeur (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
États-Unis 508 377 460 548 526 183 546 084 571 341
Chine 29 490 37 113 55 795 53 583 44 721
Japon 37 941 35 435 39 719 41 665 47 055
Allemagne 30 139 33 673 39 212 48 112 48 311
Pays-Bas 7 517 13 346 19 360 20 854 25 889
Pologne 4 856 11 415 21 237 20 563 19 945
Belgique 11 623 13 046 14 877 13 030 14 157
France 9 295 9 643 8 063 13 887 15 492
Australie 11 592 12 742 9 377 9 391 13 037
Viêt-Nam 10 166 7 504 14 048 9 053 10 659
Autres 65 317 59 674 72 078 67 073 66 921
Total 726 313 694 138 819 948 843 295 877 527
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.4.3. Importance relative des cinq principales destinations des exportations canadiennes de fruits (en pourcentage de la valeur totale des exportations)

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

Description de l’image ci-dessus

Importance relative des cinq principales destinations des exportations canadiennes de fruits

  • États-Unis 65 %
  • Chine 5 %
  • Japon 5 %
  • Allemagne 6 %
  • Pays-Bas 3 %
  • Autres 16 %

2.4.4. Destinations des cinq principales exportations canadiennes de fruits, en valeur (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bleuets États-Unis 290 094 271 264 307 510 371 308 351 013
Allemagne 28 557 29 102 34 346 43 038 42 777
Japon 34 505 31 869 35 923 36 838 31 671
Pays-Bas 4 792 7 042 10 961 12 941 20 359
Pologne 3 881 8 579 15 469 12 265 16 162
Cerises, douces États-Unis 38 527 32 633 39 477 30 143 38 936
Chine 13 729 13 040 26 559 24 670 16 580
Thaïlande 3 604 1 060 1 189 1 019 3 003
Viêt-Nam 4 664 2 860 3 584 978 2 989
Japon 27 25 20 201 1 656
Canneberges États-Unis 86 799 56 857 81 234 45 236 56 720
Belgique 48 69 125 407 268
Pays-Bas 289 696 283 180 266
Chine 539 292 157 285 224
Royaume-Uni 176 74 215 107 203
Pommes États-Unis 40 568 43 659 31 947 29 656 28 688
Viêt-Nam 5 179 3 800 9 278 6 429 6 887
Inde 192 0 0 0 759
Emirats Arabes Unis 76 153 247 459 689
Hong Kong 130 459 354 509 358
Framboises États-Unis 11 370 9 522 8 739 8 313 12 054
Japon 593 241 376 276 386
Chine 448 558 0 421 252
Australie 239 64 0 2 180
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.4.5. Volume des exportations de fruits1, ventilé par produit (en tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bleuets nains2 78 247 76 961 89 684 103 263 94 248
Bleuets en corymbe2 53 591 53 432 53 526 67 035 61 708
Canneberges 63 471 50 423 73 553 39 358 53 965
Pommes3 36 826 35 230 27 480 36 745 35 703
Cerises, douces 9 403 10 045 10 852 8 207 6 814
Framboises2,4 3 645 3 045 2 968 3 663 4 556
Fraises2 607 1 207 1 857 2 006 1 622
Melons d'eau 1 094 1 021 344 1 373 753
Noix du Brésil 16 2 293 426 232
Raisins3 1 380 3 432 1 577 2 650 214
Autres 168 067 175 590 197 128 224 204 218 890
Total 284 510 279 995 316 051 318 633 322 750

Remarques :

1. Fruits frais sauf indication contraire.

2. Comprend les fruits congelés.

3. Comprend les fruits séchés.

4. Comprend les mûres.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.4.6. Les dix principaux débouchés des exportations canadiennes de fruits, en volume (en tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
États-Unis 216 476 192 355 217 812 209 438 219 920
Allemagne 10 174 16 026 16 499 18 149 15 651
Japon 9 336 10 584 11 495 11 272 11 482
Chine 5 829 8 651 11 544 13 052 11 649
Pays-Bas 3 138 6 041 8 911 8 528 9 365
Pologne 2 001 6 142 9 066 8 932 7 899
Viêt-Nam 4 319 2 591 5 536 8 632 9 029
Belgique 3 629 5 196 5 145 4 301 4 532
Cuba 2 828 5 269 2 481 8 117 1 055
France 2 935 3 645 2 769 4 950 4 746
Autres 23 843 23 493 24 792 23 261 27 424
Total 284 510 279 995 316 051 318 633 322 750
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.4.7. Destinations des cinq principales exportations canadiennes de fruits, en volume (en tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bleuets États-Unis 93 653 77 687 82 878 109 659 99 282
Allemagne 9 244 13 263 14 370 15 938 13 485
Japon 8 425 9 682 10 618 10 149 8 052
Pays-Bas 1 432 3 473 4 250 4 524 6 817
Pologne 1 177 3 776 5 832 4 386 5 584
Cerises, douces États-Unis 5 134 4 919 4 947 3 657 3 661
Chine 1 270 1 586 3 004 3 091 1 528
Thaïlande 397 115 137 122 276
Viêt-Nam 419 319 345 96 271
Japon 4 2 2 18 163
Canneberges États-Unis 62 805 48 849 73 058 38 160 53 528
Chine 225 202 103 174 121
Royaume-Uni 49 27 52 31 78
Pays-Bas 87 266 87 57 75
Belgique 24 33 32 123 73
Pommes États-Unis 24 613 26 412 18 450 20 234 18 342
Viêt-Nam 3 807 2 030 4 924 8 176 8 522
Emirats Arabes Unis 24 500 159 252 2 038
Inde 123 0 0 0 1 546
Hong Kong 316 406 326 410 133
Framboises États-Unis 3 204 2 791 2 855 3 423 4 319
Japon 165 57 89 65 91
Chine 142 116 0 154 78
Australie 45 22 0 0 65
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.5. Importations

2.5.1. Valeur des importations de fruits1, ventilée par produit (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
Raisins2,3 652 554 625 982 628 129 662 755 685 568
Bananes4 541 834 548 088 548 865 567 253 585 376
Fraises5 506 169 519 823 512 752 516 858 569 906
Framboises5,6 372 827 397 959 423 291 350 470 379 782
Bleuets en corymbe5 252 163 254 353 302 033 349 266 364 958
Mandarines et clémentines 273 878 271 361 276 708 285 208 316 937
Avocats 230 820 290 565 289 204 315 481 314 428
Oranges 240 646 253 369 276 977 235 768 268 055
Amandes 266 984 245 849 263 162 271 031 262 150
Pommes 343 873 290 369 274 013 283 049 253 547
Autres 2 282 419 2 359 194 2 406 715 2 531 723 2 655 054
Total 5 964 167 6 056 912 6 201 850 6 368 860 6 655 763

Remarques :

1. Fruits frais sauf indication contraire.

2. Comprend les raisins de table et les raisins pour la production du vin.

3. Comprend les fruits séchés.

4. Comprend les bananes plantains.

5. Comprend les fruits congelés.

6. Comprend les mûres de Logan.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.5.2. Les dix principales sources des importations canadiennes de fruits, en valeur (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
États-Unis 2 689 103 2 619 606 2 584 074 2 567 435 2 771 177
Mexique 787 957 940 055 950 713 1 064 281 1 102 445
Chili 407 884 347 339 378 556 355 036 305 923
Pérou 132 084 149 612 175 880 237 314 278 982
Guatemala 266 912 311 355 300 654 292 408 272 549
Costa Rica 240 358 238 747 246 961 255 499 261 971
Afrique du Sud 130 036 158 228 189 899 203 637 230 578
Turquie 194 046 148 136 154 008 145 182 154 225
Maroc 125 082 136 251 124 065 124 737 139 306
Viêt-Nam 121 185 137 289 150 372 128 368 122 352
Autres 869 522 870 291 946 668 994 965 1 016 254
Total 5 964 167 6 056 912 6 201 850 6 368 860 6 655 763
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.5.3. Les cinq principales sources des importations canadiennes de fruits en 2020 (en pourcentage de la valeur)

La description de cette image suit.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

Description de l’image ci-dessus

Les cinq principales sources des importations canadiennes de fruits en 2020

  • États-Unis 42 %
  • Mexique 16 %
  • Chili 5 %
  • Pérou 4 %
  • Guatemale 4 %
  • Autres 29 %

2.5.4. Sources des cinq principales importations canadiennes de fruits, en valeur (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
Raisins États-Unis 323 741 307 481 278 378 281 671 293 378
Chili 151 135 130 733 143 312 119 245 108 106
Afrique du Sud 33 775 44 250 61 017 80 348 83 853
Pérou 49 135 38 426 43 635 65 546 78 513
Mexique 62 596 70 719 61 731 66 758 73 331
Bananes Guatemala 206 911 255 132 240 418 234 435 220 847
Costa Rica 102 630 104 666 109 028 118 776 131 660
Équateur 107 556 65 075 68 275 85 307 94 059
Colombie 56 462 55 540 61 512 56 445 67 575
Honduras 36 063 28 259 32 503 33 272 34 279
Fraises États-Unis 398 046 394 650 397 256 366 846 405 630
Mexique 78 291 98 527 85 976 104 170 103 279
Chili 6 883 10 948 9 114 17 737 23 747
Pérou 7 755 5 263 5 295 8 169 12 920
Turquie 4 634 3 016 6 535 8 818 6 806
Bleuets États-Unis 156 260 134 218 137 696 174 683 186 398
Pérou 17 130 32 232 54 634 80 126 83 450
Mexique 11 250 22 771 26 841 36 271 49 136
Chili 82 626 63 306 72 901 68 356 47 476
Argentine 15 280 10 986 8 812 11 750 9 607
Framboises et mûres de Logan Mexique 188 009 225 419 241 858 188 098 208 672
États-Unis 146 858 143 138 147 508 130 393 128 980
Chili 21 476 18 073 20 569 18 425 18 848
Chine 2 755 1 946 907 731 1 146
Allemagne 0 0 0 588 260
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.5.5. Volume des importations de fruits1, ventilé par produit (en tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bananes2 587 979 598 147 598 692 603 208 617 038
Melons d'eau 232 474 223 970 227 885 228 194 232 704
Raisins3,4 197 341 204 316 209 697 210 304 212 230
Pommes 238 847 217 323 219 227 204 652 198 303
Oranges 206 587 182 823 190 740 185 860 195 928
Mandarines et clémentines 145 821 149 180 144 665 143 293 161 315
Fraises5 129 619 135 225 145 201 127 216 134 294
Ananas 118 542 127 625 126 534 119 825 113 023
Citrons et limes 101 882 96 115 99 943 101 811 107 033
Avocats 77 872 79 871 94 206 94 956 106 520
Autres 770 091 781 903 810 030 840 419 830 626
Total 2 807 055 2 796 498 2 866 820 2 859 739 2 909 014

Remarques :

1. Fruits frais sauf indication contraire.

2. Comprend les bananes plantains.

3. Comprend les fruits séchés.

4. Comprend les raisins de table et les raisins pour la production du vin.

5. Comprend les fruits congelés.

Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.5.6. Les cinq principales sources des importations canadiennes de fruits, en volume (en tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
États-Unis 1 104 851 1 016 922 1 013 402 990 507 1 009 942
Mexique 328 941 346 870 357 741 386 091 393 061
Guatemala 280 399 332 330 316 432 296 716 276 578
Costa Rica 249 817 258 902 272 986 267 032 274 009
Afrique du Sud 70 935 80 008 93 554 89 086 112 750
Équateur 111 379 67 493 68 703 87 560 93 958
Chili 111 551 109 135 117 449 106 508 90 211
Pérou 46 766 52 676 58 596 68 391 87 928
Maroc 60 374 75 931 68 242 68 213 73 216
Honduras 72 814 71 937 77 378 82 530 72 839
Autres 369 225 384 294 422 337 417 106 424 522
Total 2 807 055 2 796 498 2 866 820 2 859 739 2 909 014
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

2.5.7. Sources des cinq principales importations canadiennes de fruits, en volume (en tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bananes Guatemala 221 906 274 923 257 468 246 469 228 303
Costa Rica 122 478 128 011 134 224 142 035 155 988
Équateur 105 633 62 190 62 754 82 550 88 786
Colombie 63 546 62 526 69 269 56 301 67 538
Honduras 44 745 36 619 42 493 40 462 42 254
Melons d'eau États-Unis 156 639 149 466 146 219 138 739 157 186
Mexique 61 253 61 463 64 220 75 283 60 127
Guatemala 9 627 7 864 10 851 5 189 9 266
Honduras 4 216 3 845 5 445 7 285 3 749
Brésil 284 517 67 714 1 512
Raisins États-Unis 107 937 105 880 105 954 101 874 98 101
Chili 37 321 39 485 43 662 33 874 30 293
Mexique 18 296 22 772 17 745 24 665 24 599
Afrique du Sud 10 688 12 699 15 770 18 032 23 195
Pérou 11 080 9 079 11 328 16 384 20 363
Pommes États-Unis 183 806 171 004 175 025 158 668 166 716
Chili 27 453 24 337 24 636 22 942 12 752
Nouvelle-Zélande 8 328 7 541 8 922 7 831 8 631
Italie 2 579 4 280 3 561 8 930 3 064
Chine 4 564 3 288 3 230 2 199 2 444
Oranges États-Unis 153 300 114 196 102 058 96 452 109 028
Afrique du Sud 32 285 32 050 35 623 29 137 37 117
Espagne 6 450 16 075 28 646 35 210 24 064
Maroc 601 6 329 9 587 11 973 9 272
Australie 4 823 4 905 5 298 3 692 4 564
Source : Statistique Canada (CATS Net, mars 2021)

3. Consommation

La quantité totale de fruits frais disponibles, y compris les agrumes, s’est accrue de 2,9 % par rapport à il y a 10 ans, pour s’établir à 76,99 kg par personne en 2020, sous l’impulsion de la production de fruits frais (+28,6 %) et des importations (+13,7 %). La disponibilité de fruits frais était relativement stable (+0,5 %) comparativement à 2019, alors que la production de fruits frais a diminué de 5,6 % et que les importations se sont accrues de 1,8 %.

3.1. Fruits frais disponibles1 pour la consommation2 au Canada (en kg par personne)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bananes 15,78 15,83 15,58 15,45 15,57
Pommes 10,66 10,95 10,49 9,76 9,93
Melons total3 10,91 10,46 10,55 10,00 9,64
Oranges4 9,46 8,81 8,78 8,49 9,12
Raisins 4,31 4,39 4,54 4,49 4,46
Fraises 3,25 3,43 3,45 2,92 2,89
Ananas 3,11 3,31 3,23 3,02 2,82
Canneberges 3,15 2,04 2,77 3,08 2,79
Avocats 2,02 2,05 2,38 2,37 2,63
Citrons 1,72 1,81 1,85 1,86 1,92
Dattes 1,54 1,77 1,72 1,78 1,89
Goyaves et mangues 1,45 1,62 1,67 1,74 1,88
Poires 1,94 1,81 1,83 1,83 1,66
Bleuets 1,01 1,09 1,19 1,45 1,38
Autres baies 0,98 1,00 1,10 1,14 1,17
Pêches 1,15 0,99 1,08 1,11 1,05
Pamplemousses 1,01 0,99 0,94 0,87 0,98
Cerises 0,76 1,13 0,97 0,97 0,84
Limes 0,98 0,71 0,73 0,73 0,78
Fruits non spécifiés 0,53 0,60 0,59 0,62 0,73
Kiwis 0,58 0,51 0,43 0,45 0,52
Nectarines 0,66 0,57 0,56 0,51 0,49
Prunes 0,61 0,55 0,51 0,51 0,47
Figues 0,38 0,42 0,45 0,38 0,46
Papayes 0,42 0,45 0,42 0,44 0,45
Noix de coco 0,32 0,40 0,41 0,38 0,34
Abricots 0,13 0,10 0,09 0,11 0,09
Autres agrumes 0,03 0,04 0,04 0,07 0,03
Coings 0,00 0,00 0,00 0,01 0,01
Total 78,85 77,83 78,35 76,54 76,99

Remarques :

1. Les aliments disponibles par personne sont calculés en divisant la consommation apparente par la population canadienne au 1er juillet d’une année donnée au niveau du commerce de détail.

La consommation apparente représente la totalité des aliments disponibles pour la consommation humaine à partir de l’approvisionnement alimentaire canadien.

Offre totale = stocks d’ouverture + production + importations

Consommation apparente = offre totale − exportations − utilisation industrielle − facteur de perte − stocks de fermeture

2. Les données n’ont pas été ajustées pour tenir compte des pertes, comme le gaspillage ou la détérioration de la qualité dans les magasins, les ménages, les établissements privés ou les restaurants, ou encore des pertes en cours de préparation.

3. Melons comprend melons, brodés et cantaloups frais, autres melons frais, melons d'eau frais et melons d'hiver frais.

4. Oranges comprend mandarines, clémentines, tangerines, satsumas, wilkins et agrumes hybrides similaires.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0054-01 Aliments disponibles au Canada

3.2. Fruits frais disponibles1 pour la consommation2 au Canada après rajustement pour les pertes (en kg par personne)

  2016 2017 2018 2019 2020
Bananes 7,75 7,78 7,65 7,59 7,64
Pommes 6,20 6,37 6,10 5,68 5,78
Oranges3 3,77 3,51 3,49 3,38 3,63
Melons total4 3,18 3,06 3,09 2,96 2,88
Raisins 2,53 2,58 2,67 2,64 2,62
Canneberges 1,99 1,29 1,75 1,95 1,76
Fraises 1,70 1,80 1,81 1,53 1,52
Dattes 0,98 1,12 1,09 1,13 1,20
Bleuets 0,81 0,87 0,95 1,15 1,10
Avocats 0,82 0,84 0,97 0,97 1,07
Poires 1,19 1,11 1,13 1,12 1,02
Goyaves et mangues 0,69 0,77 0,79 0,82 0,89
Autres agrumes 0,67 0,68 0,75 0,78 0,80
Ananas 0,68 0,72 0,70 0,66 0,61
Citrons 0,48 0,51 0,52 0,52 0,54
Pêches 0,52 0,45 0,49 0,50 0,48
Fruits non spécifiés 0,32 0,36 0,36 0,38 0,44
Cerises 0,31 0,45 0,39 0,39 0,34
Figues 0,27 0,29 0,31 0,27 0,33
Pamplemousses 0,33 0,32 0,31 0,28 0,32
Limes 0,40 0,29 0,30 0,30 0,31
Noix de coco 0,27 0,34 0,35 0,32 0,29
Prunes 0,36 0,32 0,30 0,30 0,27
Nectarines 0,30 0,26 0,26 0,23 0,22
Kiwis 0,24 0,21 0,17 0,18 0,21
Papayes 0,13 0,14 0,13 0,14 0,14
Abricots 0,07 0,06 0,05 0,06 0,05
Autres baies 0,02 0,02 0,02 0,04 0,02
Coings 0,00 0,00 0,00 0,00 0,01
Total 36,98 36,52 36,90 36,27 36,49

Remarques :

1. Les aliments disponibles par personne sont calculés en divisant la consommation apparente par la population canadienne au 1er juillet d’une année donnée au niveau du commerce de détail.

La consommation apparente représente la totalité des aliments disponibles pour la consommation humaine à partir de l’approvisionnement alimentaire canadien.

Offre totale = stocks d’ouverture + production + importations

Consommation apparente = offre totale − exportations − utilisation industrielle − facteur de perte − stocks de fermeture

2. À titre expérimental, à utiliser avec prudence. Les données ont été rajustées pour tenir compte des pertes qui peuvent survenir dans les points de vente au détail, les foyers, lors de la cuisson et dans l'assiette.

3. Oranges comprend mandarines, clémentines, tangerines, satsumas, wilkins et agrumes hybrides similaires.

4. Melons comprend melons, brodés et cantaloups frais, autres melons frais, melons d'eau frais et melons d'hiver frais.

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0054-01 Aliments disponibles au Canada

4. Données mondiales

Bien que le Canada ne représente que 0,1 % de la production mondiale de fruits, il est le deuxième plus important producteur de bleuets et de canneberges, après les États-Unis, et le premier producteur mondial de bleuets sauvages et de canneberges biologiques. La Chine est de loin le plus grand producteur de fruits, représentant 27,9 % de la production mondiale, suivie de l’Inde (11,8 %) et du Brésil (4,5 %). À l’échelle mondiale, la banane est la principale production fruitière en valeur, suivie du melon, de la pomme, de l’orange et du raisin.

À l’échelle mondiale, les États-Unis représentent le plus important importateur de fruits en valeur et en volume, tandis que le Canada se classe huitième.

Les cinq principaux produits importés en valeur par le Canada sont respectivement le raisin, la banane, la fraise, le bleuet et la framboise. Le Canada est le deuxième plus important importateur mondial de bleuets, le troisième importateur de framboises, le quatrième de fraises, le septième de raisins et le onzième de bananes.

Les États-Unis sont également le plus grand exportateur de fruits en valeur, alors que l’Espagne est le plus important exportateur en volume. Le Canada arrive en 35e position en valeur et en 38e en volume.

4.1. Production mondiale

4.1.1. Volume de la production fruitière mondiale, ventilé par produit (en tonnes métriques)

  2015 2016 2017 2018 2019
Bananes 113 491 068 110 695 777 112 236 373 115 766 423 116 781 658
Melons d'eau 100 975 998 102 397 228 100 954 611 100 458 926 100 414 933
Pommes 82 408 896 85 008 032 83 135 970 85 823 680 87 236 221
Oranges 72 442 408 72 972 103 73 831 145 75 189 362 78 699 604
Raisins 76 526 309 74 412 397 73 535 115 80 047 687 77 137 016
Mangues1 46 785 169 47 113 186 52 123 738 53 405 667 55 853 238
Bananes plantains 41 273 759 40 594 996 38 879 320 41 225 579 41 580 022
Tangerines2 33 161 606 32 318 134 32 733 582 34 278 527 35 444 080
Ananas 25 816 770 26 078 913 27 709 463 28 430 017 28 179 348
Autres melons3 25 706 565 26 611 325 26 665 174 27 040 618 27 501 360
Pêches et nectarines 23 899 394 23 990 596 24 552 826 24 902 186 25 737 841
Poires 24 366 939 23 217 958 23 830 490 23 723 082 23 919 075
Citrons et limes 17 064 322 17 219 354 17 665 259 19 582 115 20 049 630
Papayes 12 134 038 12 955 803 12 895 369 13 239 028 13 735 086
Prunes et prunelles 11 618 168 11 850 227 11 494 447 12 528 048 12 601 312
Pamplemousses et pomelos 8 871 240 8 998 424 8 672 904 9 049 761 9 289 462
Dattes 8 094 353 8 320 428 8 401 274 8 871 351 9 075 446
Fraises 8 221 263 8 044 725 8 242 262 8 561 118 8 885 028
Avocats 5 325 170 5 722 699 6 179 315 6 766 484 7 179 689
Kiwis 4 061 076 4 244 808 3 938 640 4 190 771 4 348 011
Plaqueminiers/kakis 4 348 759 4 360 443 4 548 506 4 163 044 4 270 074
Abricots 3 944 940 4 186 243 4 796 280 3 901 256 4 083 861
Cerises, douces 2 246 577 2 328 758 2 455 479 2 568 446 2 595 812
Cerises, aigre 1 342 821 1 405 355 1 186 506 1 582 391 1 411 608
Pomme d'acajou 1 766 892 1 574 704 1 426 803 1 352 964 1 324 050
Figues 1 164 849 1 062 450 1 161 101 1 224 852 1 315 588
Bleuets 540 122 622 971 608 902 666 451 823 328
Framboises 674 934 823 429 798 224 850 422 822 493
Canneberges 642 989 749 842 629 619 716 938 687 534
Coings 673 157 637 883 697 532 660 562 666 589
Cassis et groseilles 626 581 623 695 538 749 680 541 647 815
Groseilles à maquereaux 168 072 169 878 160 672 76 946 80 014
Caroubes 133 349 135 498 138 288 46 141 46 604
Autres 75 222 722 77 556 015 77 907 632 79 628 922 80 992 320
Total 835 741 275 839 004 277 844 731 570 871 200 306 883 415 750

Remarques :

1. Comprend les mangoustans et goyaves.

2. Comprend les mandarines, clémentines et satsumas.

3. Comprend les canteloups.

Source : FAOSTAT (mars 2021)

4.1.2. Volume de la production fruitière mondiale, ventilé par pays (en tonnes métriques)

  2015 2016 2017 2018 2019
Chine 229 118 312 232 327 419 236 778 249 239 128 544 246 621 295
Inde 90 792 024 92 006 390 98 031 613 101 897 338 104 165 543
Brésil 40 082 730 38 924 077 39 868 756 39 925 947 40 098 467
États-Unis 27 353 570 27 671 168 26 448 511 24 357 983 25 303 887
Mexique 20 291 808 21 555 096 22 398 512 22 801 688 23 678 584
Turquie 20 296 003 21 780 950 23 153 288 23 601 767 23 312 940
Indonésie 20 732 093 18 578 629 19 608 309 20 552 891 21 453 166
Espagne 19 718 151 19 466 863 18 484 973 20 000 010 18 317 660
Iran 19 031 448 18 137 742 16 117 675 16 320 147 17 459 251
Italie 18 310 038 18 156 339 16 559 639 17 771 815 17 253 720
Philippines 16 628 306 16 318 882 16 577 823 16 809 942 16 660 244
Egypte 15 395 048 15 131 783 14 858 225 15 034 252 15 524 952
Nigeria 11 506 523 11 567 555 11 705 970 11 833 942 11 961 707
Colombie 11 736 684 12 091 093 8 232 071 9 475 998 10 791 851
Viêt-Nam 8 470 789 8 359 695 8 764 383 9 410 359 10 027 273
Canada1 898 530 1 062 999 1 002 968 1 010 609 994 443
Total 835 741 275 839 004 277 844 731 570 871 200 306 883 415 750

Remarque :

1. En 2019, le Canada se classait au 86ème rang de producteur mondial de fruits.

Source : FAOSTAT (mars 2021)

4.1.3. Superficie de la production fruitière mondiale, ventilée par produit (en hectares)

  2015 2016 2017 2018 2019
Raisins 7 104 330 6 899 088 6 831 645 6 865 979 6 925 972
Bananes plantains 5 964 707 5 813 422 5 496 939 5 668 143 5 714 718
Mangues1 5 145 211 5 163 201 5 445 884 5 367 916 5 588 716
Bananes 5 337 607 5 243 965 5 105 238 5 121 074 5 158 582
Pommes 5 177 491 4 865 350 4 620 530 4 645 405 4 717 384
Oranges 4 012 131 3 935 464 3 916 142 3 936 260 4 060 129
Melons d'eau 3 176 757 3 204 695 3 109 281 3 120 446 3 084 217
Tangerines2 2 535 480 2 524 296 2 546 663 2 699 579 2 756 887
Prunes et prunelles 2 592 671 2 672 684 2 641 400 2 741 152 2 727 745
Pêches et nectarines 1 631 510 1 592 266 1 523 705 1 528 249 1 527 052
Dattes 1 123 105 1 207 606 1 247 209 1 338 304 1 381 434
Poires 1 582 981 1 408 291 1 352 320 1 382 975 1 379 387
Citrons et limes 1 064 705 1 060 896 1 108 062 1 178 019 1 226 617
Ananas 1 014 945 1 045 187 1 093 292 1 135 002 1 125 307
Autres melons3 1 045 715 1 084 804 1 031 344 1 026 076 1 039 691
Plaqueminiers/kakis 936 782 938 197 957 955 969 855 992 425
Avocats 563 948 599 416 626 825 690 821 726 660
Abricots 562 122 540 811 560 416 546 800 561 750
Pomme d'acajou 650 835 623 404 555 227 506 427 493 808
Papayes 412 953 454 164 447 065 451 501 462 552
Cerises, doux 411 908 420 508 422 789 425 037 443 771
Fraises 377 112 366 475 371 031 394 659 396 401
Pamplemousses et pomelos 354 966 362 426 331 057 369 757 346 191
Figues 294 383 278 802 277 013 287 551 289 818
Kiwis 263 032 274 717 246 406 260 283 268 788
Cerises, aigre 209 614 215 663 207 747 222 538 224 237
Cassis et groseilles 114 431 115 079 113 593 136 055 141 115
Framboises 101 203 114 840 119 088 126 114 127 578
Bleuets 94 728 102 586 103 959 112 774 119 472
Coings 82 491 86 241 89 699 87 986 93 699
Canneberges 39 383 41 163 40 190 39 249 41 383
Groseilles à maquereaux 29 554 29 421 27 331 14 396 14 943
Caroubes 41 799 41 462 38 817 14 421 14 366
Autres 10 350 250 10 664 886 10 540 431 10 774 351 11 120 582
Total 64 400 840 63 991 476 63 146 293 64 185 154 65 293 377

Remarques :

1. Comprend les mangoustans et goyaves.

2. Comprend les mandarines, clémentines et satsumas.

3. Comprend les canteloups.

Source : FAOSTAT (mars 2021)

4.1.4. Superficie de la production fruitière mondiale, ventilée par pays (en hectares)

  2015 2016 2017 2018 2019
Chine 15 220 571 14 982 327 14 669 763 15 050 240 15 339 655
Inde 6 699 761 6 642 040 6 764 594 6 929 767 7 065 860
Brésil 2 354 203 2 268 636 2 181 134 2 107 657 2 092 387
Nigeria 1 894 405 1 904 603 1 916 639 1 927 518 1 938 144
Philippines 1 335 629 1 420 174 1 542 902 1 708 643 1 937 437
Espagne 1 665 112 1 579 578 1 582 227 1 560 080 1 556 100
Maroc 1 406 095 1 444 992 1 468 465 1 514 399 1 552 088
Turquie 1 392 191 1 374 434 1 363 040 1 362 887 1 384 591
Congo (République Démocratique du) 1 358 598 1 370 004 1 373 623 1 372 786 1 378 922
Iran 1 605 374 1 383 700 1 119 910 1 159 337 1 114 726
Italie 1 148 390 1 119 696 1 124 142 1 095 481 1 113 420
États-Unis 1 207 134 1 184 145 1 164 970 1 109 711 1 098 180
Thaïlande 1 150 170 1 224 975 1 245 984 1 084 988 1 084 926
Pakistan 1 042 323 1 041 641 1 024 485 1 004 825 981 318
Uganda 1 076 760 911 006 946 462 949 574 956 116
Canada1 88 241 90 528 88 627 87 932 86 462
Total 64 400 840 63 991 476 63 146 293 64 185 154 65 293 377

Remarque :

1. En 2019, le Canada se classait 86ème producteur mondial de fruits.

Source : FAOSTAT (mars 2021)

4.2. Commerce mondial

4.2.1. Les dix principaux importateurs de fruits1 à l’échelle mondiale, en valeur (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
États-Unis 22 202 982 23 561 681 24 456 351 25 950 697 26 136 469
Allemagne 13 738 618 14 631 293 15 343 657 14 914 245 16 854 822
Chine 7 777 821 8 287 172 11 223 987 15 486 370 16 130 165
Pays-Bas 9 430 086 10 232 965 11 212 642 11 678 238 12 946 472
Royaume-Uni 8 351 868 8 251 247 8 373 661 8 369 654 8 552 068
France 7 196 718 7 519 931 7 818 086 7 660 691 8 423 639
Russie 5 110 509 6 064 091 6 587 649 6 762 479 6 940 421
Canada 5 964 167 6 056 912 6 201 850 6 368 860 6 655 763
Hong Kong 5 705 455 5 441 076 5 677 967 6 070 577 5 431 971
Italie 4 534 507 4 614 426 4 788 294 5 066 954 5 273 767
Autres 59 053 274 61 636 896 63 572 089 62 542 154 65 610 363
Total 149 066 005 156 297 690 165 256 232 170 870 920 178 955 920

Remarque :

1. Comprend les fruits frais, les fruits congelés, les fruits sechés, et les noix.

Source : Global Trade Tracker (mars 2021)

4.2.2. Les dix principaux importateurs de fruits1 à l’échelle mondiale, en volume (tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
États-Unis 12 115 411 12 477 300 12 844 419 12 811 164 13 006 981
Allemagne 6 485 910 6 863 591 6 600 009 6 676 552 6 718 900
Chine 4 035 723 4 562 576 5 724 604 7 203 861 6 644 093
Pays-Bas 4 712 129 5 016 013 5 480 550 5 612 718 5 854 633
Russie 4 886 030 5 596 076 5 899 328 5 646 784 5 640 131
Royaume-Uni 4 233 456 4 366 902 4 037 048 4 007 638 3 932 450
France 3 654 119 3 827 034 3 837 386 3 830 326 3 820 353
Canada 2 807 055 2 796 498 2 866 820 2 859 739 2 909 014
Belgique 2 642 248 2 774 900 2 637 454 2 401 695 2 447 016
Italie 2 145 051 2 381 296 2 349 362 2 446 742 2 413 670
Autres 95 778 835 36 434 148 35 420 336 35 249 381 35 310 416
Total 143 495 967 87 096 336 87 697 316 88 746 601 88 697 657

Remarque :

1. Comprend les fruits frais, les fruits congelés, les fruits sechés, et les noix.

Source : Global Trade Tracker (mars 2021)

4.2.3. Les dix principaux exportateurs de fruits1 à l’échelle mondiale, en valeur (en milliers de dollars canadiens)

  2016 2017 2018 2019 2020
États-Unis 16 893 946 17 473 355 17 237 434 18 010 550 17 180 193
Espagne 11 987 781 12 165 229 12 938 000 13 165 934 14 625 520
Mexique 7 337 579 8 565 117 8 496 628 11 940 328 12 368 521
Pays-Bas 9 021 608 9 718 235 10 687 386 10 738 952 12 239 005
Chine 7 341 416 6 882 922 6 866 553 8 248 184 9 399 116
Chili 6 646 260 6 296 595 7 331 609 7 672 608 7 771 251
Turquie 5 652 868 5 662 104 5 635 418 6 084 103 6 448 371
Thaïlande 2 133 760 3 019 650 2 004 873 4 973 355 5 648 290
Italie 5 212 171 5 424 304 5 204 309 4 964 721 5 468 605
Pérou 2 680 849 3 213 467 4 067 666 4 583 462 5 269 359
Canada2 726 313 694 138 819 948 843 295 877 527
Total 131 073 221 137 975 887 142 800 733 150 794 102 160 301 952

Remarque :

1. Comprend les fruits frais, les fruits congelés, les fruits sechés, et les noix.

2. En 2020, le Canada se classait au 35ème rang mondial avec des exportations totalisant 877 527 milliers de dollars.

Source : Global Trade Tracker (mars 2021)

4.2.4. Les dix principaux exportateurs de fruits1 à l’échelle mondiale, en volume (tonnes métriques)

  2016 2017 2018 2019 2020
Espagne 7 482 534 7 776 858 7 457 154 8 164 275 7 737 980
Équateur 6 340 092 6 758 551 6 947 480 7 053 355 7 451 294
Mexique 4 590 903 4 536 777 4 652 072 5 269 069 5 307 949
Pays-Bas 3 817 437 4 105 588 4 394 405 4 537 036 4 648 375
Philippines 2 095 554 3 564 502 3 996 119 5 171 075 4 492 171
États-Unis 4 494 161 4 576 552 4 364 123 4 306 395 4 278 045
Costa Rica 2 066 437 2 549 064 3 963 910 3 501 174 4 194 061
Chine 3 689 905 3 617 247 3 570 651 3 763 341 4 023 502
Turquie 3 545 163 3 828 584 4 213 535 3 707 050 3 932 420
Egypte 2 078 982 2 265 352 2 815 375 2 596 707 3 793 292
Canada2 284 510 279 995 316 051 318 633 322 750
Total 83 580 366 89 819 185 91 348 740 93 319 872 93 661 298

Remarque :

1. Comprend les fruits frais, les fruits congelés, les fruits sechés, et les noix.

2. En 2020, le Canada se classait au 38e rang mondial avec des exportations totalisant 322 750 tonnes métriques.

Source : Global Trade Tracker (mars 2021)

5. Sources principales

  • FAOSTAT.
  • Global Trade Tracker.
  • Statistique Canada. Tableau 32-10-0403-01  Fermes classées selon le type d’exploitation agricole.
  • Statistique Canada. Tableau 32-10-0364-01 Estimations, production et valeur à la ferme des fruits frais et pour la conserve.
  • Statistique Canada.  Tableau 32-10-0054-01 Aliments disponibles au Canada.
  • Statistique  Canada. CATSNET.

Les données sur les importations et les exportations sont basées sur les codes du Système harmonisé (codes SH) suivants :

L’ensemble des codes SH d’importation et d’exportation sont englobés dans le chapitre 8 du Tarif des douanes.

  • Fruits transformés pour importation :
    • 0801110000  0801190000  0801210000  0801220000  0801310000  0801320000  0802110000  0802120000  0802210000  0802220000  0802310000  0802320000  0802400010  0802400020  0802500010  0802500020  0802600000  0802900011  0802900012  0802900091  0802900092  0803000010  0803000011  0803000012  0803000020  0804100010  0804100020  0804200010  0804200020  0804300010  0804300011  0804300012  0804300020  0804400000  0804500010  0804500020  0805100011  0805100012  0805100013  0805100019  0805100020  0805200011  0805200019  0805200020  0805400000  0805400010  0805400020  0805500011  0805500012  0805500020  0805500021  0805500022  0805500030  0805900010  0805900020  0806101100  0806101900  0806109100  0806109110  0806109120  0806109900  0806200000  0807110000  0807110010  0807110020  0807190010  0807190020  0807190090  0807200000  0807200010  0807200020  0808101011  0808101012  0808101013  0808101014  0808101015  0808101016  0808101017  0808101019  0808101081  0808101082  0808101083  0808101084  0808101089  0808101091  0808101092  0808101093  0808101094  0808101095  0808101096  0808101097  0808101099  0808109000  0808201000  0808202900  0808202910  0808202920  0808203000  0809101000  0809109900  0809201000  0809202900  0809203900  0809203910  0809203920  0809209000  0809301000  0809302100  0809302900  0809302910  0809302920  0809303000  0809309000  0809401000  0809402900  0809403900  0809409000  0810101000  0810109100  0810109900  0810109910  0810109920  0810201100  0810201900  0810201910  0810201920  0810209000  0810300000  0810401010  0810401011  0810401012  0810401021  0810401022  0810401023  0810401090  0810409000  0810500000  0810600000  0810900010  0810900020  0810900090  0810901000  0810909010  0810909020  0810909090  0811101000  0811109000  0811200010  0811200090  0811901010  0811901090  0811902000  0811909011  0811909012  0811909013  0811909021  0811909029  0811909030  0811909091  0811909099  0812101000  0812109010  0812109090  0812901010  0812901020  0812902000  0812909000  0813100000  0813200000  0813300000  0813400010  0813400090  0813500010  0813500020  0813500030  0814000010  0814000090 
  • Fruits transformés pour exportation :
    • 08011100  08011900  08012100  08012200  08013100  08013200  08021100  08021200  08022100  08022200  08023100  08023200  08024000  08025000  08026000  08029000  08030000  08041000  08042000  08043000  08044000  08045000  08051000  08052000  08054000  08055000  08059000  08061000  08062000  08071100  08071900  08072000  08081010  08081090  08082000  08091000  08092000  08093000  08094000  08101000  08102010  08102020  08103000  08104011  08104012  08104090  08105000  08109000  08109010  08109090  08111000  08112000  08119011  08119012  08119090  08121000  08129000  08131000  08132000  08133000  08134000  08135000  08140000 
  • Fruits frais pour importation :
    • 2001909010  2006001010  2006001019  2006001090  2007100000  2007910010  2007910020  2007910090  2007991010  2007991090  2007992010  2007992090  2007999021  2007999022  2007999029  2007999031  2007999039  2007999040  2007999050  2007999091  2007999099  2008200010  2008200090  2008300010  2008300021  2008300029  2008300091  2008300099  2008401000  2008402000  2008409010  2008409090  2008501010  2008501090  2008509000  2008601000  2008609011  2008609019  2008609090  2008701010  2008701090  2008709010  2008709090  2008800010  2008800090  2008910010  2008910090  2008921010  2008921090  2008929000  2008991000  2008992010  2008992020  2008992090  2008993010  2008993091  2008993099  2008994000  2008999010  2008999021  2008999029  2008999031  2008999032  2008999033  2008999039  2008999091  2008999092  2008999099  2009111010  2009111020  2009111030  2009119010  2009119020  2009119030  2009120010  2009120090  2009191010  2009191091  2009191099  2009199010  2009199090  2009210010  2009210090  2009290010  2009290021  2009290022  2009290029  2009290091  2009290092  2009290099  2009310011  2009310019  2009310091  2009310099  2009390011  2009390012  2009390019  2009390091  2009390092  2009390099  2009410000  2009490010  2009490020  2009490090  2009611000  2009619010  2009619090  2009691011  2009691019  2009691021  2009691029  2009699010  2009699020  2009699090  2009711000  2009719010  2009719090  2009791011  2009791012  2009791019  2009791021  2009791022  2009791029  2009799000  2009801100  2009801911  2009801912  2009801919  2009801991  2009801992  2009801993  2009801994  2009801995  2009901000  2009902010  2009902020  2009903010  2009903021  2009903029  2009903031  2009903039  2106902911  2106909110  2106909191  2106909192  2106909199  2106909200  2106909300  2106909400  2106909510  2106909590  2106909600  2106909700  2106909810  2106909890  2106909911  2106909919  2106909931  2106909939  2106909941  2106909949  2106909991  2106909992  2106909999  2202903100  2202903110  2202903190  2202903200  2202909010 
  • Fruits frais pour exportation :
    • 20060000  20071000  20079100  20079900  20081110  20081190  20081900  20082000  20083000  20084000  20085000  20086000  20087000  20088000  20089100  20089200  20089900  20091100  20091200  20091900  20092100  20092900  20093100  20093900  20094100  20094900  20096100  20096900  20097100  20097910  20097990  20098040  20099000  21069030