Aperçu de l'industrie de la viande rouge au Canada....

L’industrie de la viande rouge comprend le bœuf, le veau, le porc, l’agneau et le mouton, la chèvre, le lapin, le cheval ainsi que la venaison et le bison. L’industrie de la viande rouge a enregistré des expéditions annuelles atteignant 22,3 milliards de dollars en 2019.

Les entreprises canadiennes de transformation de la viande préparent une gamme variée de produits. Cette gamme s'étend de la viande fraîche et congelée aux viandes transformées, fumées et en conserve ainsi qu'à la saucisse et à la charcuterie. Environ 70% de la viande transformée au Canada, telle que la saucisse et les viandes froides est fabriquée à partir de porc.

La fraîcheur et la salubrité constante de la viande rouge et de ses produits provenant du Canada est reconnue dans de nombreux pays. L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) travaille avec l’industrie pour maintenir et consolider cette réputation. L'ACIA inspecte les importations et les établissements enregistrés auprès du gouvernement fédéral qui produisent des viandes transformées et des plats prêts-à-manger afin de vérifier la conformité aux règlements sur la salubrité des aliments.

Taille de l'industrie:

2019 il y avait :

  • 12,24 millions de bovins et de veaux, représentant une hausse de 1,4% par rapport à l'année précédente, recensés sur 72 860 exploitations agricoles canadiennes. Environ 41% de cet inventaire se trouvait en Alberta. Les recettes monétaires agricoles provenant de la vente de bovins et de veaux ont atteint 8,3 milliards de dollars en 2019, soit 12,4% des recettes agricoles totales.
  • 13,93 millions de porcs, représentant une baisse de 0,2 % par rapport à l’année précédente, recensés sur 7 640 exploitations agricoles canadiennes. Les recettes monétaires agricoles provenant de la vente de porcs destinés à l’abattage ont représenté 4,6 milliards de dollars en 2019, soit 6,9% des recettes agricoles totales.
  • 1 040 300 moutons et agneaux, représentant une baisse de 2% par rapport à l’année précédente, recensés sur 9 390 exploitations agricoles canadiennes. La production ovine canadienne se retrouve principalement en Ontario, au Québec et en Alberta (72%). Les recettes monétaires agricoles associées à la production ovine ont atteint 189 millions de dollars en 2019, soit 0,3% des recettes agricoles totales.
  • Selon le Recensement de l’agriculture en 2016, il y avait 230 034 chèvres réparties sur environ 5 627 exploitations agricoles canadiennes, une croissance de 2% comparativement a 2011. Au Canada, l’industrie de la chèvre est segmentée en trois secteurs distincts : chevreau (viande), produits laitiers (lait) et fibre (mohair et cachemire).
  • Selon le Recensement de l’agriculture en 2016, il y avait 119 314 bisons répartis sur 975 exploitations au Canada. L’élevage du bison est principalement concentré dans l’ouest du pays, avec 80% du troupeau situé en Saskatchewan et en Alberta. La majorité des exportations de viande de bison sont expédiées aux États-Unis. Les produits désossés sont aussi expédiés dans de nombreux pays d’Europe, notamment en France, en Suisse et en Allemagne.
  • Selon le Recensement de l’agriculture en 2016, il y avait 37 343 cervidés (chevreuils et wapitis) élevés sur 600 fermes canadiennes. Cette statistique e représente une diminution de 28% au cours des cinq dernières années. Le wapiti est principalement élevé dans l’Ouest du Canada et le cerf rouge dans les provinces de l’Est. On dénombre également des exploitations d’élevage de daims, de cerfs de Virginie et d’autres espèces de grands gibiers dans les diverses régions du pays.

Exportations:

  • Les exportations canadiennes de bœuf et de veau ont augmenté de 10% par rapport à 2018 pour atteindre 438 641 tonnes en 2019, évaluées à 3,2 milliards de dollars. Les exportations vers les États-Unis ont augmenté de 7% en 2019 par rapport à 2018. Les exportations vers l'Asie ont été mitigées; Le Japon et la Chine ont continué d'importer davantage de bœuf et de veau du Canada, augmentant respectivement de 54% et 17% par rapport à 2018, tandis que les exportations vers Hong Kong ont diminué de 18%. Les exportations vers le Mexique ont augmenté de 8% par rapport à 2018. Les États-Unis sont le principal marché d'exportation du bœuf canadien, représentant environ 72% des exportations.
  • En 2019, environs 722 872 bovins ont été exportés aux États-Unis pour la reproduction, l’engraissement et l’abattage. Les bovins d’engraissement (bouvillons et génisses) exportés à l'abattoir représentaient la plus grande part des exportations (72%). En 2019, les exportations de bovins d’engraissement vers les États-Unis représentaient 26 % des exportations de bovins vivants.
  • En 2019, 21,7 millions de porcs ont été envoyés dans des usines de transformation canadiennes, une augmentation de 1,3% par rapport à 2018. De plus, 831 000 têtes ont été expédiées vers des installations de transformation aux États-Unis et 4,1 millions de porcelets sevrés et de porcs d’engraissement ont été envoyés dans des exploitations agricoles américaines à des fins d’engraissement et de finition. Les exportations de porcs vivants ont diminué de 3% par rapport à 2018, atteignant 5,1 millions de têtes.
  • Les exportations de viande et produits de porc ont augmenté en 2019 de 0,02% par rapport à 2018, pour se chiffrer à 1 262 326 tonnes. La valeur totale des exportations de porc et de ses produits dans tous les pays en 2019 totalisait 4,2 milliards de dollars. Les ventes aux États-Unis ont baissé d’année en année de 8% pour totaliser 319 845 tonnes. les expéditions vers le Japon ont diminué de 1% pour se chiffrer à 261 945 tonnes. Les exportations vers la Chine ont diminué de 10 % pour s’établir à 255 507 tonnes, en raison de la suspension chinoise du porc et du bœuf canadiens au cours du deuxième semestre de 2019.
  • Le total des ventes de porc transformé représentait environ 80 785 tonnes en 2019, les États-Unis étant l’acheteur principal, représentant 55% du marché.

En plus de ses exportations de viandes rouges, le Canada peut fournir de la viande certifiée halal et casher ainsi que toute une gamme de viande et de produits de viande biologiques.

 

...vous désirez plus d'information?

 

Communiquez avec :

Directrice adjointe
Section de la viande rouge
Division de l'industrie animale
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1341, chemin Baseline, Tour 5, 4e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Tél. : 613-773-0226
Fax : 613-773-0300
Courriel : aafc.redmeat-vianderouge.aac@agr.gc.ca
Site Web : agriculture.canada.ca/viande-rouge

Pour toute question ou information additionnelle, veuillez communiquer avec nous par courriel à aafc.redmeat-vianderouge.aac@agr.gc.ca

Nos normes de service

Les normes de service jouent un rôle clé dans les processus de gestion de la planification, des rapports et du rendement de notre programme d'information sur le marché. Elles définissent clairement le niveau de rendement auquel les clients peuvent s'attendre lorsqu'ils reçoivent un service dans des circonstances normales.

Visionnez les Normes de service relatives aux rapports sur les animaux à viande rouge et le bétail.