Aperçu du secteur agricole et agroalimentaire canadien

Le secteur agricole et agroalimentaire contribue grandement à l'économie canadienne. Agriculture et Agroalimentaire Canada a pour mandat de soutenir l'agriculture primaire (agriculteurs) et la transformation des aliments et des boissons. Cependant, le secteur touche à l'ensemble du système agroalimentaire, ce qui a une incidence sur d'autres secteurs de la chaîne d'approvisionnement alimentaire.

Sur cette page

Système agroalimentaire

Le système agroalimentaire du Canada est résilient et novateur; il protège notre environnement et soutient notre économie. En 2020, l'ensemble du système d'agriculture et d'agroalimentaire :

  • employait 2,1 millions de personnes;
  • fournissait 1 emploi sur 9 au Canada;
  • a généré 139,3 milliards de dollars (soit environ 7,4 %) du produit intérieur brut (PIB) du Canada.

Le système représente une chaîne d'approvisionnement intégrée

L'agriculture primaire est définie comme les tâches effectuées dans les limites d'une exploitation agricole, d'une pépinière ou d'une serre.

  • PIB : 39,8 milliards de dollars (2,1 %)
  • Emplois : 269 300

Les transformateurs d'aliments et de boissons transforment des matières premières ou des substances alimentaires en nouveaux produits qui peuvent être finis, de sorte qu'ils soient prêts à être utilisés ou consommés, ou semi-finis, de sorte qu'ils deviennent des matières premières à utiliser dans la fabrication ultérieure.

  • PIB : 32,4 milliards de dollars (1,7 %)
  • Emplois : 288 800

Détaillants et grossistes en aliments

  • PIB : 32,9 milliards de dollars (1,8 %)
  • Emplois : 637 200

Les fournisseurs de services alimentaires, ainsi que les détaillants et les grossistes en alimentation, sont le lien entre la production alimentaire et les consommateurs.

  • PIB : 21,1 milliards de dollars (1,1 %)
  • Emplois : 809 100

En 2020, les industries de l'agriculture primaire et de la transformation des aliments et des boissons :

  • employaient 558 100 personnes;
  • représentaient 3,8 % du PIB du Canada;
  • fournissaient 1 emploi sur 32 au Canada.

Agriculture primaire

L'agriculture primaire est définie comme les tâches effectuées dans les limites d'une exploitation agricole, d'une pépinière ou d'une serre. L'agriculture primaire canadienne est un moteur économique très diversifié à travers le pays :

  • 193 492 exploitations agricoles;
  • 68,9 millions d'hectares de terres agricoles, soit 6,9 % du territoire canadien;
  • les terres agricoles sont concentrées dans les Prairies, le Québec et le Sud de l'Ontario;
  • la taille moyenne des exploitations agricoles a doublé au cours des 50 dernières années en raison du regroupement accru et des progrès technologiques.

Recettes du marché agricole

Les recettes du marché agricole représentent les revenus tirés de la vente de produits agricoles. Elles varient d'un produit à l'autre, avec les céréales et oléagineux, la viande rouge et les produits laitiers au premier rang. En 2020 :

  • les recettes ont atteint un montant record de 68,7 milliards de dollars;
  • la croissance annuelle moyenne était de 4,5 %, les recettes provenant des céréales et oléagineux étant les plus élevées;
  • 10 % des exploitations, soit les plus grandes, représentaient deux tiers de toutes les recettes.

L'agriculture canadienne évolue au fil du temps en réaction aux défis, aux possibilités et à l'évolution des marchés. L'adoption d'innovations a contribué à l'augmentation de la production et de la productivité.

Répartition par secteur

Production végétale

  • PIB : 34,4 milliards de dollars
  • Emplois : 124 000
Principales grandes cultures
  • Recettes : 28,5 milliards de dollars
  • Nombre d'exploitations déclarantes : 63 628Note de bas de page 1
  • Exportations : 24,1 milliards de dollars
  • Principaux marchés d'exportation :
    • Chine : 18 %
    • Japon : 9,9 %
    • États-Unis : 9,5 %
  • Principaux intervenants :
    • Conseil des grains du Canada
    • Céréales Canada
    • Producteurs de grains du Canada
Horticulture
  • Recettes : 6,9 milliards de dollars
  • Nombre d'exploitations déclarantes : 19 542Note de bas de page 1
  • Exportations : 6,5 milliards de dollars
  • Principaux marchés d'exportation :
    • États-Unis : 86 %
    • Japon : 2 %
    • Allemagne : 2 %
  • Principaux intervenants :
    • Conseil canadien de l'horticulture
    • Association canadienne de la distribution de fruits et légumes
    • Alliance canadienne de l'horticulture ornementale

Production animale

  • PIB : 5,4 milliards de dollars
  • Emplois : 133 500
Détails sur la production animale
  • Recettes : 26,3 milliards de dollars
  • Nombre d'exploitations déclarantes : 77 594Note de bas de page 1
  • Exportations : 11,6 milliards de dollars
  • Principaux marchés d'exportation :
    • États-Unis : 46 %
    • Japon : 19,7 %
    • Chine : 19,4 %
  • Principaux intervenants :
    • Associations d'agriculteurs sous gestion de l'offre (poulet, dindon, œufs, œufs d'incubation de poulet à chair, produits laitiers)
    • Conseil canadien du porc
    • Association canadienne des éleveurs de bétail

Aliments et boissons

  • PIB : 32,4 milliards de dollars
  • Emplois : 288 800
Transformation
  • Ventes : 122,1 milliards de dollars
  • Établissements avec employés : 8 000
  • Exportations : 40,8 milliards de dollars
  • Principaux marchés d'exportation :
    • États-Unis : 70 %
    • Japon : 11 %
    • Chine : 6 %
  • Principaux intervenants :
    • Association des transformateurs laitiers du Canada
    • Conseil canadien des transformateurs d'œufs et de volailles
    • Conseil canadien des transformateurs alimentaires

Trois principaux produits de culture et d'élevage selon par recettes agricoles moyennes de 2016 à 2020

  • Colombie-Britannique
    • Produits laitiers : 646 millions de dollars
    • Légumes : 593 millions de dollars
    • Floriculture, pépinière et gazon : 488 millions de dollars
  • Alberta
    • Bovins et veaux : 4,9 milliards de dollars
    • Canola : 2,7 milliards de dollars
    • Blé : 2,1 milliard de dollars
  • Saskatchewan
    • Canola : 5,3 milliards de dollars
    • Blé : 3,2 milliards de dollars
    • Bovins et veaux : 1,4 milliard de dollars
  • Manitoba
    • Canola : 1,4 milliard de dollars
    • Blé : 1,1 milliard de dollars
    • Porc : 1 milliard de dollars
  • Ontario
    • Produits laitiers : 2,1 milliards de dollars
    • Légumes : 1,9 milliard de dollars
    • Soya : 1,7 milliard de dollars
  • Québec
    • Produits laitiers : 2,4 milliards de dollars
    • Porc : 1,3 milliard de dollars
    • Volailles : 781 millions de dollars
  • Nouveau-Brunswick
    • Pommes de terre : 157 millions de dollars
    • Produits laitiers : 112 millions de dollars
    • Floriculture, pépinière et gazon : 47 millions de dollars
  • Terre-Neuve et Labrador
    • Produits laitiers : 47 millions de dollars
    • Œufs : 18 millions de dollars
    • Floriculture, pépinière et gazon : 9 millions de dollars
  • Île-du-Prince-Édouard
    • Pommes de terre : 242 millions de dollars
    • Produits laitiers : 87 millions de dollars
    • Bovins et veaux : 32 millions de dollars
  • Nouvelle-Écosse
    • Produits laitiers : 144 millions de dollars
    • Fruits : 60 millions de dollars
    • Légumes : 43 millions de dollars

Transformation des aliments et des boissons

Les transformateurs d'aliments et de boissons transforment des matières premières ou des substances alimentaires en nouveaux produits qui peuvent être finis, de sorte qu'ils soient prêts à être utilisés ou consommés, ou semi-finis, de sorte qu'ils deviennent des matières premières à utiliser dans la fabrication ultérieure.

La transformation des aliments et des boissons est le secteur manufacturier le plus important au Canada sur le plan du PIB et de l'emploi :

  • 18 % du PIB des activités manufacturières
  • 17,3 % des emplois manufacturiers

Les ventes du secteur de la transformation des aliments et des boissons ont atteint 122,1 milliards de dollars en 2020. Il y a des établissements partout au pays, mais la plupart sont en Ontario et au Québec.

Principales industries :

  • Fabrication de produits de viande (25,2 %) – 30 789 518 $
  • Fabrication de produits laitiers (13 %) – 15 900 627 $
  • Fabrications de boissons (10,7 %) – 13 029 916 $
  • Transformation de produits de boulangerie et de tortillas (10,2 %) – 12 433 606 $

Commerce international et marchés intérieurs

La réussite du secteur agricole canadien dépend fortement de sa capacité à exporter vers d'autres pays et le Canada est l'un des plus grands exportateurs de produits alimentaires au monde. En 2020, le Canada a exporté pour près de 74 milliards de dollars de produits agricoles et alimentaires (y compris les matières premières agricoles, le poisson et les fruits de mer, et les aliments transformés). Le Canada est le cinquième plus grand exportateur de produits agroalimentaires et de fruits de mer au monde, exportant vers plus de 200 pays en 2020Note de bas de page 2.

Les États-Unis sont le principal partenaire commercial du Canada, représentant plus de la moitié de toutes nos exportations agroalimentaires et plus de la moitié de nos importations. La Chine est le deuxième marché d'exportation de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada depuis 2012. Nos exportations ont augmenté de 72 % depuis. Les exportateurs canadiens ont récemment diversifié leurs exportations en augmentant leurs ventes en Asie et en Europe.

Le marché intérieur est essentiel à la performance du secteur. Les Canadiens ont dépensé 243,4 milliards de dollars en produits alimentaires, boissons, tabac et cannabis en 2019, ce qui représente la deuxième plus grande catégorie de dépenses des ménages après le logement.

Croissance économique durable

Le Canada possède certains avantages clés qui peuvent contribuer à faire de lui un chef de file en matière de production et de transformation d'aliments :

  • ressources abondantes en terre et en eau;
  • accès aux marchés internationaux;
  • solide capacité de recherche et développement;
  • solide réputation mondiale en tant que fournisseur fiable d'aliments salubres et de grande qualité;
  • solides intendants des terres.

Le secteur agricole et agroalimentaire est l'un des secteurs présentant le plus fort potentiel de croissance économique au Canada. Les avantages clés du Canada peuvent faire de lui un chef de file en production et transformation durables des aliments. La demande pour les types d'aliments qu'offrent les producteurs et les transformateurs canadiens est en croissance. La réputation du Canada au chapitre de l'intendance environnementale peut entraîner une augmentation de la demande et des prix de nos produits.

En tirant parti des principaux débouchés, le secteur sera compétitif, durable, résilient et prospère pendant de nombreuses années.

Mise à jour : le 1er novembre 2021