L'industrie canadienne des oeufs de consommation et de transformation

Rapports par sous-secteur

... en un coup d'œil

  • En 2020, on dénombrait 1 205 producteurs d’œufs enregistrés au Canada. L’industrie de l’œufs en coquille vendus aux fins de consommation a généré des recettes monétaires agricoles totalisant 1,3 milliard de dollars en 2020, l’équivalent de 1,8 % des recettes monétaires tirées de l'exploitation agricole.
  • L'Ontario détenait 35,7 % des contingents de production nationaux d'œufs, tandis que le Québec se rangeait au deuxième rang avec 20,3 %. Les provinces de l'Ouest et les Territoires du Nord-Ouest combinées représentaient 36,8 % des contingents, alors que ceux des provinces de l'Atlantique comptaient pour 7,1 % des contingents.
  • La Leghorn blanche demeure la race de poule pondeuse la plus répandue au Canada.
  • En 2020, le Canada comptait 184 postes de classement d’œufs et 17 établissements de transformation d'œufs enregistrés au fédéral.
  • Le marché des œufs au Canada est divisé en deux catégories, œufs de table et œufs transformés. En 2020, le marché des œufs de table représentaient environ 70% de la consommation, tandis que les œufs transformés représentaient 30 %.
  • La transformation des œufs inclut la production d'œufs entiers, de blancs d'œufs et de jaunes d'œufs sous forme liquide, congelée ou déshydratée, ainsi que sous forme d'omelettes.
  • Les œufs transformés sont vendus au détail, en hôtellerie, restauration et autres institutions. Ils sont aussi vendus pour la sur-transformation dans la fabrication de nombreux aliments (produits de boulangerie, mayonnaise, nouilles, etc.) et d'articles spécialisés comme les shampoings, les aliments pour animaux de compagnie et les adhésifs.
  • L’offre canadienne est complétée par les importations assujetties à plusieurs contingents tarifaires (CT). Pour 2021, le niveau d'accès à l'importation d'œufs sur le marché canadien selon les obligations commerciales internationales de l'Organisation mondiale du commerce est l’équivalent de 21,4 millions de douzaine d'œufs.
  • Le 1er juillet 2020 l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) est entré en vigueur, ce contingent tarifaire donne accès à l’importation de l’équivalent de 3,3 millions de douzaine d'œufs.
  • Sous l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), le niveau d’accès à l'importation d'œufs sur le marché canadien est l’équivalent de 11,1 millions de douzaine d'œufs pour 2021.
  • En 2020, au Canada, la disponibilité pour la consommation d'œufs s'élevait à 21,3 douzaines par habitant, soit 0.5% de moins que l’année précédente. Cela représente une augmentation de 30% au cours des 10 dernières années.

Statistiques

Établissements et postes enregistrés au fédéral

Publications

 

Pour toute question ou information additionnelle, veuillez communiquer avec nous par courriel à aafc.poultry-volaille.aac@agr.gc.ca

Nos normes de service

Les normes de service jouent un rôle clé dans les processus de gestion de la planification, des rapports et du rendement de notre programme d'information sur le marché. Elles définissent clairement le niveau de rendement auquel les clients peuvent s'attendre lorsqu'ils reçoivent un service dans des circonstances normales.

Visionnez les Normes de service relatives aux rapports sur la volaille.